Je m'abonne

Les portraits de Cézanne font l’objet d’une rétrospective

Le nom de Paul Cézanne n’est généralement pas associé à l’art du portrait. Bien que ses portraits ne représentent qu’une part restreinte de son abondante production, ils font partie intégrante de son œuvre. La National Gallery of Art de Washington D.C. leur consacre une exposition jusqu'au 1er juillet prochain.

Fils d’un banquier qui lui allouait une rente, Cézanne n’eut jamais à vendre ses toiles pour vivre, de même qu’il n’eut jamais à peindre de portraits de commande. Pour ses quelque cent soixante incursions dans le genre du portrait, il fait appel à sa famille, à ses amis, à quelques paysans de sa région qui acceptent de poser, et se prend parfois lui-même pour modèle. Ces portraits émaillent l’ensemble de sa carrière, du début à la fin. On peut les considérer [...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related