fbpx
Je m'abonne

Confinement : 10 films et séries françaises à voir sur Netflix

Votre cinéma de quartier a fermé ses portes et vous êtes en confinement chez vous pour une durée indéterminée. En partenariat avec FrenchFlicks, le site de référence qui répertorie tous les films et séries françaises disponibles aux Etats-Unis, France-Amérique a compilé pour vous la liste ultime des dix meilleurs films et séries en français à regarder en ce moment sur Netflix.


1. Blue Is the Warmest Color (2013)

Ce film d’Abdellatif Kechiche a remporté la Palme d’or au festival de Cannes pour le réalisateur ainsi que pour ses deux comédiennes, Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, et a provoqué un émoi international lors de sa sortie en salles. Un émoi : on ne prend pas le terme à la légère. La beauté de Blue Is the Warmest Color (La Vie d’Adèle) réside dans toutes ces premières fois : l’enfance, le premier amour, la découverte de la sexualité. Avertissement : ce film comporte des scènes de sexe explicites.

 

2. Atlantics (2019)

Ce drame surnaturel de la réalisatrice Mati Diop, Franco-Sénégalaise de 37 ans, a reçu le Grand prix du festival de Cannes. Aucun synopsis ne rendrait justice à l’incroyable voyage dans lequel nous entraîne Atlantics (Atlantique), mêlant parfaitement critique sociale, romance, décors saisissants et lyrisme extravagant. L’héroïne, Ada, ne se console pas du départ de son petit ami Souleimane, parti à bord d’une pirogue, direction Gibraltar. Ce film fantomatique fait partie des préférés de Barack Obama.

 

3. Lady J (2018)

Le printemps est de retour : attendez-vous à du soleil, des tulipes en fleurs et bien sûr, une comédie historique d’Emmanuel Mouret avec des jardins à la française, de longues robes XVIIIe siècle et de délicieux potins de cour. Cécile de France incarne Madame de la Pommeraye, une jeune et belle veuve retirée dans son château qui tente de résister aux avances d’Edouard Baer, le marquis libertin des Arcis dans cette production inspirée du roman de Denis Diderot, Jacques le Fataliste.

 

4. Divines (2016)

Le film d’Uda Benyamina, lauréat de la Caméra d’or à Cannes, n’est pas le premier à saisir la jeunesse en difficulté des banlieues parisiennes. Mais c’est l’un des premiers à s’attacher aux femmes. Il met en scène une jeune héroïne, Dounia (Oulaya Amamra), en rupture de ban scolaire et familial, qui avec son amie Maimouna (Déborah Lukumuena) rêve à une vie meilleure, résumée par le mantra « money, money, money ». Elle voit en Rebecca (Jisca Kalvanda), la dealeuse de la cité, le seul moyen de parvenir à ses fins et décide par tous les moyens de lui devenir indispensable.

 

5. Carbon (2017)

Olivier Marchal a passé près de dix ans dans la police criminelle, à Versailles puis à Paris, avant de mettre à profit son expérience de la rue pour écrire des thrillers policiers (36 quai des Orfèvres, Les Lyonnais). Avec Carbone, il porte à l’écran l’histoire vraie de l’arnaque à la TVA carbone de 2008-2009. Benoît Magimel y tient le rôle d’un chef d’entreprise endetté qui tente le casse du siècle pour sauver sa boîte et Gérard Depardieu le rôle de l’odieux beau-père.

 

6. The African Doctor (2016)

Cette comédie dramatique franco-belge suit l’histoire vraie de Seyolo Zantoko, un médecin qui quitte avec sa famille l’actuelle République Démocratique du Congo pour installer son cabinet à Marly-Gomont, un village de 400 habitants au nord de Reims, en Picardie. Sa femme, ses enfants et lui-même y sont les seuls noirs. Un film sur le racisme et l’assimilation qui se démarque en adoptant le point de vue du plus jeune fils du médecin, Kamini, qui deviendra dans la vraie vie un rappeur reconnu.

 

7. Call My Agent! (2015-aujourd’hui)

Imaginez Entourage avec plus de cigarettes et moins de filles en bikini. Cette série suit quatre agents employés par l’une des meilleures recruteuses de talents de Paris et les vedettes qu’ils représentent. Contrats à négocier, égos à flatter, tournages de dernière minute, les crises se multiplient. Et le meilleur dans tout ça ? Les acteurs comme Isabelle Huppert, Juliette Binoche, Nathalie Baye et Jean Dujardin qui, le temps d’un caméo, jouent leur propre rôle !

 

8. Un + Une (2015)

Un peu comme dans Eat, Pray, Love, cette comédie romantique réalisée par Claude Lelouche suit un compositeur-séducteur (Jean Dujardin) et la femme lassée (Elsa Zylberstein) d’un ambassadeur dans leur voyage à travers l’Inde. C’est le film parfait pour une soirée sulfureuse devant la télé en compagnie d’un(e) accro aux films romantiques et/ou aux films de Claude Lelouche, l’auteur du film emblématique de la Nouvelle vague, Un homme et une femme.

 

9. Wedding Unplanned (2017)

Lorsqu’Alexia (Julia Piaton) trouve la carte de visite d’une organisatrice de mariages dans la poche de son petit ami (Nicolas Duvauchelle), elle engage à son insu sa maîtresse pour organiser le plus beau jour de sa vie… Ce film dans la veine des comédies de mariage hollywoodiennes multiplie les scènes cocasses aussi surréalistes les unes que les autres. Parfois, on a juste besoin d’une comédie de situation classique pour se changer les idées et rire un peu !

 

10. The World Is Yours (2018)

Une version moderne de Cendrillon. Farès (Karin Leklou) est un dealer à la petite semaine qui rêve de quitter sa vie de combines à Paris, rencontrer une fille bien et devenir le distributeur officiel des glaces Mr. Freeze au Maghreb. Mais avant cela, il a un dernier boulot à finir. Isabelle Adjani, Vincent Cassel, François Damiens et le chanteur (et acteur) Philippe Katerine complètent le casting de cette comédie tarantinesque réalisée par Romain Gavras.

 

Bonus : The Bonfire of Destiny (2019)

La catastrophe du Bazar de la Charité, l’un des plus dramatiques incendies du XIXe siècle, a inspiré cette série coproduite par Netflix et la chaîne française TF1. On aime l’atmosphère du Paris de la Belle Epoque, les costumes et le fait que ce drame en dix épisodes repose sur un événement historique méconnu.

 


=> Rendez-vous sur FrenchFlicks.com pour découvrir la liste complète des films et séries de langue française disponibles sur Netflix.

  • Je serais aux anges pour voir le nouveau film de Polanski, J’accuse, Cesar (2020), qui est actuellement sur les ecrans francais, mais nul part aux EUA — force de l’etat de siege pratique par la mouvance anti-Weinstein franco-americaine.

  • Je vous le conseille en effet. Un film remarquable en tous points. Jean Dujardin dans son meilleur rôle. Je pense d’ailleurs que l’antisémitisme (le sujet du film) est le véritable motif inavoué de ces appels au boycott, mais le film a quand même eu un grand succès en France, en Italie et dans d’autres pays.

  • Related