Je m'abonne
banner-subscribe-subscription-france-amerique-magazine-40%-off-promo-code-grow

Coronavirus : les Français interdits d’entrée aux Etats-Unis

Après l’annonce choc par Donald Trump hier soir de la décision des Etats-Unis d’interdire les Européens de se rendre sur son territoire à compter du vendredi 13 mars, en raison de la pandémie de coronavirus, les Français se préparent à un casse-tête organisationnel et redoutent les conséquences économiques, notamment sur le tourisme.

Cette mesure concerne toute personne ayant séjourné dans l’espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée aux Etats-Unis, à l’exception des Américains et des résidents permanents (titulaires d’une carte verte). L’interdiction entrera en vigueur le vendredi 13 mars à minuit (heure de Washington).

« L’Union européenne a échoué à prendre les mêmes précautions et à restreindre les voyages vers la Chine et les autres foyers », a déclaré le président américain, accusant à demi-mot l’Europe d’être responsable de la propagation d’un « virus étranger » aux Etats-Unis. Une déclaration condamnée par la Commission européenne.

« Donald Trump essaye de divertir l’attention de ses enjeux domestiques pour essayer de juguler le virus en trouvant un coupable idéal », commente Roland Lescure, député des Français installés en Amérique du Nord, au micro de France Info. « Ca va être un cauchemar organisationnel. Vous allez avoir des avions qui vont être maintenus, mais qui vont être aux tiers vides d’Américains non testés, alors que les Français qui le sont, eux, ne peuvent pas traverser. Par ailleurs, ça va avoir des conséquences importantes d’un point de vue économique sur le tourisme. »

Les voyagistes français évoquent déjà une « catastrophe ». Les Etats-Unis est l’une des premières destinations touristiques des Français — sans compter les voyages d’affaires, échanges universitaires et colloques. La ligne Paris-New York à elle seule représente plus de 5 000 sièges proposés chaque jour et dans les deux sens, l’équivalent de 2 millions de passagers chaque année.

Le trafic aérien en France a déjà baissé de 20 % depuis le début du mois de mars. Air France est « en situation d’urgence économique », a annoncé sa directrice générale, et les compagnies aériennes les plus fragiles courent un risque de faillite. « Notre vie économique, notre vie sociale, notre vie politique, notre vie civique ne va pas s’interrompre du fait de la propagation de ce virus », a déclaré le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand.

L’ambassade de France à Washington a relayé le numéro vert mis en place par l’Agence régionale de santé : 0 800 130 000 (gratuit, accessible 24h/24 et 7 jours/7, en français).

  • J’ai une amie qui arrivera à Vancouver (Canada) le 8 avril. Le 10 elle traversera la frontière américaine à Seattle pour faire un « road trip » avec moi jusqu’à San Francisco. Elle repartira en France le 23 avril. Doit-elle prévoir de tout annuler ?
    Merci si vous avez une réponse à ma question.

  • Je pense que ton amie devrait annuler. La douane américaine va s’apercevoir que la provenance est l’Europe pendant le travel ban et donc elle ne pourra pas entrer sur le sol américain…

  • Perhaps you have already seen this: https://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/b-c-recommends-against-all-non-essential-travel-outside-of-canada-as-7-new-cases-of-covid-19-detected-1.5495811 If it was me, I would advise your friend to reschedule this trip. Alternatively you might consider a Canadian road trip, rather than one that crosses into the U.S. Of course the situation is very dynamic and could change before then. Best to track postings from French, Canadian, and U.S. government offices.

  • Merci Franck pour ces liens du Consulat de France à Los Angeles.

    Ca y est, ce matin j’ai tout annulé : billet d’avion SFO-YVR, location de voiture + assurances à Seattle et deux hôtels (Vancouver et Lewiston, Idaho) le tout fait avec Expedia.com. J’ai imprimé les annulations et me suis assurée sur le site d’Expedia.com « My Trips » et oui, tout est annulé. Ce ne sera que partie remise. Je serai remboursée à 100%.

    Un(e) autre lecteur (lectrice ?) a suggeré un « road-trip » côté canadien mais il y a toujours la possibilité que le Canada suive l’exemple des Etats-Unis.

    Merci encore !

    • Excellente nouvelle pour votre remboursement ! Concernant le voyage de votre amie vers le Canada, aucune restriction n’a été annoncée pour le moment, mais peut-être est-ce mieux de faire preuve de prudence.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Related

    • Le virus de la démondialisationLe virus de la démondialisation La pandémie de Covid-19 redessinera la carte économique du monde, écrit Guy Sorman. "On assistera à une réindustrialisation de l'Occident, un retrait de la Chine et un certain degré de […] Posted in Opinion
    • Le savon de Marseille : un produit naturel contre le virusLe savon de Marseille : un produit naturel contre le virus Lavez-vous les mains aussi souvent que possible, recommandent les experts depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Face à la pénurie de gel hydroalcoolique, le savon de Marseille, […] Posted in Culture