Je m'abonne

L’artiste français Pierre Huyghe lauréat du Prix Nasher de sculpture

Le Prix Nasher de sculpture 2017 a été attribué à l’artiste contemporain Pierre Huyghe. Il recevra son trophée à Dallas le 1er avril prochain au cours d’une cérémonie.

Né en 1962, l’architecte, vidéaste et designer Pierre Huyghe est connu pour avoir élargi la sculpture à d’autres disciplines avec des oeuvres englobant la musique, le cinéma, la danse, mais aussi le brouillard, les jeux vidéo, les chiens ou les abeilles. Depuis les années 1990, il participe ainsi à la redéfinition du statut de l’œuvre et du format d’exposition.

Il fut aussi le premier artiste français à recevoir en 2010 le Prix de l’artiste contemporain de l’année du Smithsonian American Art Museum. En 2013, le Centre Pompidou lui avait consacré une rétrospective. L’artiste fait à nouveau parler de lui aux Etats-Unis en septembre 2015 en exposant des poissons fossiles et des roches vieilles de centaines de millions d’années dans un aquarium aux vitres changeantes, sur la terrasse du Metropolitan Museum of Art de New York.

« Nous sommes ravis d’avoir choisi Pierre Huyghe comme lauréat 2017 du Prix Nasher”, a déclaré le directeur du Nasher Sculpture Center, Jeremy Strick, dans un communiqué. “Sa vision expansive de la sculpture incarne le but du Prix Nasher, qui souhaite défendre les plus grands esprits artistiques de notre temps. Son intégration de systèmes vivants, films et objets dans sa sculpture met en évidence les complexités entre l’art et la vie et remet en question les limites mêmes de la création artistique.”

Le prix annuel Nasher, destiné à honorer la carrière d’un artiste et sa contribution majeure dans le domaine de la sculpture contemporaine, est décerné depuis 2015 à un artiste vivant par un jury composé de personnalités du monde de l’art, dont Lynne Cooke, conservatrice à la National Gallery of Art de Washington, Steven Nash, fondateur et directeur du Nasher Sculpture Center et Alexander Potts, historien de l’art et professeur à l’université du Michigan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related