Je m'abonne

Des films français à l’affiche du New York African Film Festival

La 25e édition du Festival de films africains se déroulera à New York du 16 au 22 mai. Au programme : des hommages aux pionniers du cinéma africain et plusieurs productions françaises qui interrogent les banlieues, l’adolescence et le rapport aux origines.

Diffusé pour la première fois aux Etats-Unis, le court métrage Gagarine a été réalisé en 2015 par Fanny Liatard et Jérémy Trouilh. Yuri, la vingtaine, a grandi dans une cité d’Ivry et doit dire adieu au décor de son enfance lorsque son immeuble est démoli.


Trois autres formats courts ont également été tournés en France. Dans Le bleu blanc rouge de mes cheveux, Josza Angembe évoque le difficile parcours d’une jeune femme pour obtenir la citoyenneté française, alors que ses parents s’y opposent. Nulle part, de la réalisatrice Askia Traoré, se déroule à Nantes : à la suite d’un enterrement, un jeune homme retourne dans son quartier et y retrouve son amour d’enfance. Un thème qu’explore également Benoît Grimalt dans Retour à Genoa City. Après avoir quitté Nice pendant vingt ans, il s’y rend à nouveau pour revoir sa grand-mère.


Parmi les longs métrages, Wallay, de Berni Goldblat, est un conte moderne sur l’adolescence et le rapport aux racines familiales. Ady est ce que l’on appelle un enfant à problèmes. Le temps d’un été, son père l’envoie loin de la France, dans son pays d’origine : le Burkina Faso. Une autre vie l’attend là-bas, le jeune occidental va être confronté à l’humilité de ses origines. La film franco-arabe The Wedding Ring de Rahmatou Kaita explore de son côté les relations hommes-femmes et entre époux dans les sociétés sahéliennes.


Parmi la sélection, plusieurs films francophones seront diffusés avec des sous-titres anglais. Borders, de la Burkinabaise Apolline Traoré, retrace le voyage de quatre femmes de Dakar à Lagos. L’héroïne congolaise de Maki’la, orpheline à 13 ans, se bat pour survivre dans les rues de Kinshasa. Quant au classique Selbe de la Sénégalaise Safi Faye, sorti en 1983, il a été restauré dans sa version d’origine en wolof, français et anglais.


African Film Festival
Du 16 au 22 mai 2018
Plusieurs cinéma à New York
www.africanfilmny.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related