Je m'abonne

Il arrive, le beaujolais !

Des vignobles de l’est de la France, il arrive en camion, en train ou en bateau, en hélicoptère, en moto, en pousse-pousse, à dos d’éléphant ou en montgolfière. Chaque troisième jeudi de novembre, les bars et restaurants du monde entier célèbrent la mise sur le marché de ce vin fruité, récolté quelques semaines auparavant dans la vallée de la Saône. La consommation du vin primeur ralentit en France, mais va bon train aux Etats-Unis !

Le 16 novembre sera mise en vente la cuvée 2017 du vin nouveau. Associé à Thanksgiving, inscrit dans l’esprit des fêtes de fin d’année, le beaujolais s’exporte bien aux Etats-Unis. Les Américains absorbent chaque année près de dix pour cent de la production de vin nouveau, estimée à 25 millions de bouteilles en 2016. "Les Etats-Unis sont l’un de nos marchés prioritaires", confirme Dominique Piron, qui dirige l’Inter Beaujolais, l’association des producteurs de la r

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related