Je m'abonne

Le couturier de la « petite robe noire » Hubert de Givenchy est mort

Il fut le créateur de la robe-chemise, du manteau-ballon et de la Bettina-blouse. L’icône de mode française, Hubert de Givenchy, est mort samedi 10 mars à 91 ans.

Figure phare des années 1950, cet « enfant terrible de la couture » a fondé en 1952 la maison qui porte son nom, aujourd’hui marque de luxe, de cosmétiques et de parfums. Dès 1953, l’actrice Audrey Hepburn en est l’égérie : elle prête son visage à sa campagne de publicité pour le parfum « L’Interdit ». En 1961, elle porte sa « petite robe noire » dans le film Diamants sur canapé.

Audrey Hepburn Givenchy Diamants sur canapé Breakfast at Tiffany's

Audrey Hepburn fut la muse et amie d’Hubert de Givenchy.

En 1956, le jeune couturier présentait sa collection à New York, où il rencontra son mentor Cristobal Balenciaga. Il fut l’un des premiers à lancer une ligne de prêt-à-porter de luxe, la « Givenchy Université », en utilisant des machines importées des Etats-Unis.

Initialement destiné à une carrière juridique, l’aristocrate français a habillé de nombreuses célébrités, telle la princesse Grace de Monaco et les actrices américaines Greta Garbo, Elizabeth Taylor, Betty Joan Perske. Jackie Kennedy fut une des clientes fidèles, avant même de devenir Première dame. Elle porta l’une de ses robes lors de la première visite du couple Kennedy en France en 1961.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related

  • Objet culte : le foulard d’évasionObjet culte : le foulard d’évasion Avant d’être un objet de collection, ce foulard en soie aux imprimés cartographiques était utilisé par les aviateurs alliés de la Deuxième Guerre mondiale qui le dissimulaient sous leur […] Posted in Culture, Lifestyle
  • Objet culte : le béretObjet culte : le béret Symbole national français, au même titre que la baguette et la tour Eiffel, cette galette de feutre issue des bergeries béarnaises joue les non-conformistes. Après avoir coiffé les paysans […] Posted in Culture