Je m'abonne

Objet culte : le canotier

Chapeau de paille tressée de forme ovale, à calotte et bords plats, orné d'un ruban sur la couronne, le canotier est, comme son nom l'indique, l’accessoire fétiche des adeptes du canotage au XIXe siècle. Coco Chanel prouvera qu’il n’est pas réservé aux hommes, Fred Astaire en fera son compagnon de scène et Leonardo DiCaprio l’imposera à l’écran dans l’adaptation hollywoodienne de Gatsby le Magnifique.

C’est le plus charmant des "bibis" ! Chic et décontracté, le canotier tient son nom de l’espagnol "canoa" signifiant "petit bateau". Son port remonterait à l’apparition des premiers canots à voile sur la Seine au début du XIXe siècle. A cette époque, les canotiers parisiens, soucieux de ne pas naviguer habillés d’un simple costume de ville, s’inspirent de la tenue des matelots. Ils associent leur chapeau de paille au maillot de corps blanc ou à la marinière, au pantalon à pinces en lin et en coton, et le réhausssent d’un ruban de couleur.

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related