fbpx
Je m'abonne
Festival-de-BD-Seattle-comic-arts-made-in-france

A San Francisco, une villa pour les artistes français

Un appartement avec vue sur la baie de San Francisco et un accès privilégié aux entrepreneurs de la Silicon Valley et aux prestigieuses universités de la Côte Ouest. C’est ce qu’offre aux artistes français la Villa San Francisco, qui sera inaugurée le 25 août par les Services culturels de l’ambassade de France aux Etats-Unis.

Dans l’arsenal du soft power français à l’étranger, il y a la Villa Kujoyama à Kyoto, la Villa Médicis à Rome et la Casa de Velasquez à Madrid. Et maintenant la Villa San Francisco, première résidence de ce type sur le continent américain. « C’est la première brique d’un réseau plus large à l’échelle des Etats-Unis », explique Juliette Donadieu, attachée culturelle au consulat de France à San Francisco. « On compte reproduire ce qu’on est en train de faire ici dans d’autres villes américaines. »

Ce programme de résidence est né en 2017. Cette année-là, le consul Emmanuel Lebrun-Damiens ouvre un étage de la Résidence de France — un cottage sur une colline dominant la ville, à deux pas du Golden Gate Park — et y invite des écrivains français. Le romancier et essayiste Martin Winckler inaugure le programme A Room with a View. Suivront l’auteur de science-fiction Sylvie Denis, l’écrivain et traducteur François Bon et le dessinateur Jérémie Royer, auteur d’une bande dessinée sur Jean-Jacques Audubon.

Création et networking

« Cette première résidence d’écriture nous a permis de tester le format », explique Juliette Donadieu. A la différence d’une résidence classique, où un artiste est invité à créer dans un espace donné, la Villa San Francisco invitera ses résidents à « sortir des murs ». « Avec le réseau de l’ambassade et des Services culturels, on a la capacité de mettre les artistes en relation avec des gens qu’ils ne pourraient pas rencontrer autrement, des entrepreneurs de la Silicon Valley et des chercheurs de Berkeley ou de Stanford. »

Les quatre premiers artistes ont été sélectionnés pour le caractère pluridisciplinaire de leur travail et pour la place dédiée à la technologie dans leur réflexion. (Pour les saisons suivantes, un jury international départagera les candidats.) Le premier invité, l’auteur de science-fiction Alain Damasio, pourra ainsi confronter l’univers de son dernier roman — Les Furtifs, qui dépeint une société entièrement contrôlée par les grands groupes et le numérique — à la réalité de Facebook, Google et Amazon.

Parmi les autres résidents attendus en cette première saison, citons la productrice de nouveaux médias Chloé Jarry et la journaliste Aude-Emilie Judaïque, le photographe et vidéaste Mohamed Bourouissa et le duo de créateurs de spectacles vivants Adrien M et Claire B. Si les frontières américaines sont encore fermées aux visiteurs français lorsque commencera le programme, en octobre, des « micro-résidences » à destinations d’artistes californiens seront mises en place. « Quoi qu’il se passe, la Villa San Francisco ne se transformera pas en résidence en ligne. »

Des guides locaux pour aider les artistes français

« La rencontre physique est primordiale », insiste Juliette Donadieu. Pour faciliter les échanges franco-américains, chaque artiste en résidence (pour une durée de quatre à six semaines) sera accompagné d’un artiste local qui lui servira de guide. Une volonté de coopération transatlantique visible jusque dans l’appartement, qui est décoré des œuvres d’Agnès Varda, de JR, de Nathalie du Pasquier et d’autres artistes français qui ont vécu en Californie.

Le programme — qui prend en charge le voyage des résidents et leur alloue une bourse de 2 000 dollars — est soutenu par l’Institut Français à Paris et financé par le consulat de France à San Francisco et la French American Cultural Society, qui soutient des projets liés à la culture et à l’éducation dans la Bay Area. « Les premiers artistes français ne pourront pas forcément venir sur le territoire américain avant la fin de l’année », regrette Juliette Donadieu. « Mais on s’adapte, on pivote. Dans ces moments de crise, il y a un besoin urgent de soutenir les artistes et de rappeler l’importance de l’art dans nos sociétés. »


=> Pour marquer l’inauguration de la Villa San Francisco, deux tables rondes seront organisées en ligne le 25 août 2020 à partir de 9 am PST. Parmi les invités, l’ambassadeur Philippe Etienne, l’attachée culturelle Juliette Donadieu, l’auteur Alain Damasio et Shannon Jackson, l’assistante vice-chancelière du département
Arts + Design à Berkeley.

  • Related

    • Fashion & Faith : James Tissot à San FranciscoFashion & Faith : James Tissot à San Francisco Une exposition inédite au musée Legion of Honor de San Francisco invite le public à revisiter – ou à découvrir — l’œuvre multiforme de James Tissot. Le nom de l'artiste du XIXe siècle […] Posted in Culture, Art
    • JR : les chroniques des San FranciscoJR : les chroniques des San Francisco Dans son dernier projet, exposé au SFMOMA jusqu'en 2020, l’artiste français JR consacre à la ville de San Francisco et ses habitants une fresque numérique de 30 mètres de long. JR, 36 […] Posted in Culture, Art