Je m'abonne

In’Box, la boîte qui réinvente le déjeuner des petits Américains

A Manhattan, deux mères de familles françaises viennent de lancer un service de livraison de panier repas équilibré pour le déjeuner des enfants. Leur objectif : améliorer le contenu de leurs assiettes tout en éduquant leur goût.

C’est le rêve de centaines de parents new-yorkais qui vient de se réaliser : un panier repas équilibré livré aux portes de la maison ou de l’école à l’heure du déjeuner. Ce projet a germé dans l’esprit de Stéphanie Rubin et Ingrid Calvo, deux mères de familles actives pour qui la préparation de la lunch box (panier repas) était devenue une corvée, par manque de temps ou d’idées.

« On rêvait d’un traiteur qui livrerait le repas idéal des enfants : sain, varié et gourmand ». En mai dernier, les deux Françaises passent à l’action et lancent In’Box, un service payant de livraison de repas pour enfants. Pour tester ce concept, Stéphanie et Ingrid ont d’abord distribué leur lunch box à près de 2 000 exemplaires dans les centres aérés de Manhattan, l’été dernier. Le succès de l’opération les a poussées à proposer ce service aux parents d’élèves des écoles de l’Upper East Side et de l’Upper West Side. Puis à toutes les écoles de Manhattan.

Lutter contre la malbouffe dans les écoles

Ce projet, bercé par les succès littéraires de French Kids Eat Everything de Karen Le Billon et Bringing Up Bébé de Pamela Druckerman prônant les vertus du repas à la française, se situe aussi dans la lignée des annonces de Michelle Obama qui mène le combat contre l’obésité infantile, notamment en encourageant la consommation de fruits et légumes dans les établissements scolaires. « Aujourd’hui, aux Etats-Unis, il y a une vraie prise de conscience de la malbouffe, notamment dans les écoles. On souhaite éduquer nos enfants à quelque chose de sain et d’équilibré », souligne Ingrid Calvo, ancienne employée du groupe L’Oréal. Equilibré certes, mais pas insipide. Car la philosophie de ces deux chefs d’entreprise en talons hauts est de faire d’In’Box un outil éducatif au service du goût. « Tous nos repas ont quelque chose de spécial, on ajoute par exemple des épices aux sandwichs », ajoute Stéphanie Rubin.

Des menus simples et équilibrés

Pour mener à bien leur projet, les deux mamans ont fait appel à un health coach, une sorte de consultant nutritionniste à l’américaine, afin de veiller à l’équilibre du repas. Une attention particulière a été apportée aux aliments potentiellement allergènes, comme le gluten ou les produits à base de noix. Dans un pays où 8% des moins de 18 ans déclarent une allergie (selon l’American Academy of Allergy, Asthma and Immunology), la démarche a un sens.

Les deux Françaises doivent composer avec les habitudes alimentaires américaines car leur clientèle est issue des foyers américains. Au menu, on trouve donc des boulettes de viande, des bagels au saumon fumé et des gâteaux aux pépites de chocolat. Mais en quantité raisonnable, et accompagnés d’une salade ou d’une soupe. Le dessert, quant à lui, se compose toujours d’un laitage et d’un dessert à base de fruits.

Un petit luxe abordable

Préparées la veille pour le lendemain par un chef dans les cuisines du restaurant du mari d’Ingrid Calvo, les boîtes sont commandées via Internet, et livrées entre 6 et 8 heures à domicile ou devant les écoles. Il faut compter tout de même 9,90 dollars pour une lunch box de taille normale pour les enfants de 5 à 8 ans et 11,90 dollars en moyenne pour une boîte plus grande, adaptée aux enfants de 8 à 14 ans. C’est plus que les prix de la cantine, mais dans la fourchette des repas complets proposés sur le pouce à Manhattan.

Dans les mois à venir, Stéphanie Rubin et Ingrid Calvo pensent étendre ce service aux autres quartiers de New York et à sa banlieue. Et pourquoi pas à Boston, Miami ou Los Angeles.

Pour en savoir plus :

www.inboxyourmeal.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related