Je m'abonne

La francophonie est-elle un héritage colonial ?

Le mois de mars célèbre la francophonie. A la fois directive des gouvernements français et tradition relayée par les ambassades, cette célébration de la langue français laisse perplexe. En mars, des manifestations culturelles louent la langue française partout dans le monde. L'initiative laisse perplexe, car si on parle français, c'est en principe tous les jours.…

Subscribers Only

To be able to access this article,
log in or subscribe to France-Amérique.

  • Pardon, mais la Francophonie n’est pas ce que vous dites. Ce sont des pays de langue française, Belgique, Canada, Québec, un certain nombre de pays africains et quelques uns d’Asie, qui ont décidé ensemble de faire en sorte de préserver et d’animer cette langue commune qui est la langue française. Ce n’est pas se dire français, c’est une erreur. J’ai participé aux débuts de cette histoire et je suis choquée d’entendre cette référence au post-colonialisme. Le siège est en France avec des collaborateurs de tous les pays concernés.

  • I agree with Maia Paulin. Let’s forget about colonialism. It is over as well as slavery!

  • Pour moi, la francophonie c’est parler francais. Cela n’a rien a voir avec la France ou la colonisation.

  • Je trouve cet article un peu court pour un sujet aussi controversé. La francophonie est d’abord un fait dont il convient de reconnaître l’existence avant de juger le concept. Si l’on refuse le terme parce qu’il dérive de la colonisation, comment peut-on historiciser la lectures des textes ? Il y a bien des héritages directs de la colonisation – et de l’esclavage – qui ne semblent pas tellement contestés ; pensez au sucre de canne notamment. Mais qui parvient à boycotter le sucre de canne (et tous les produits qui en contiennent) ? Il cause pourtant plus de ravage que la célébration des cultures de langue française !

  • Je suis aussi d’accord pour dire que la francophonie rassemble tous ceux qui s’expriment en français, qu’ils soient de France ou d’ailleurs, et c’est merveilleux,

  • Encore un couplet de repentance pour le « Musée de l’immigration » de Vincennes hors sol, un « machin » pour planqués de la Hollandie ou de la chiraquie de Toubon à Stora. Quelle démagogie !

  • Guy Soman ne connaît semble-t-il rien à l’histoire de l’esclavagisme et de la colonisation. Factuellement, les plus grands esclavagistes et colonisateurs que le monde ait connus sont les Arabo-musulmans. Quant aux Européens, Français, Slaves, Espagnols, Italiens, Grecs, etc. ils subissaient l’esclavage et les razzias dès le début du Moyen-Age, bien des siècles avant que l’Europe ne commence elle-même à commettre ce genre de pratiques criminelles, qu’elle a d’ailleurs été la première à abolir, quand d’autres peuples continuent encore aujourdhui à les pratiquer. La traite des Européens par les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient a duré plus d’un millier d’années. La traite des Noirs pratiquée par les Arabes (la traite transsaharienne) a été encore plus importante que la traite transatlantique et se perpétue encore, notamment en Libye. Elle a été plus importante en terme de durée, par rapport au nombre de victimes et par rapport aux méthodes employées (castration des hommes et esclavage sexuel des femmes, d’où la quasi absence de descendants). L’historien sénégalais Tidiane N’Diaye, auteur de l’ouvrage de référence « Le génocide voilé », qualifie d’ailleurs la traite transsaharienne de génocide, le premier de l’histoire. Bref, la connaissance des faits historiques permet de balayer d’un revers de main toutes les inepties et la désinformation mises en oeuvre par ceux qui essaient de réécrire l’histoire afin d’affaiblir la France et l’Europe. Avec des motivations évidemment idéologiques et politiques.

  • Related

    • Parlez-vous francophone ?Parlez-vous francophone ? J'apprends que les Maisons françaises de New York University et de Columbia University, deux lieux symboliques de la culture française aux Etats-Unis, pourraient bientôt être rebaptisées […] Posted in Opinion
    • La Louisiane rejoint la FrancophonieLa Louisiane rejoint la Francophonie C'est officiel ! L’Etat américain rejoint l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en tant que membre observateur. Sa candidature a été acceptée ce jeudi 11 octobre par les […] Posted in News