Je m'abonne

Jean Nouvel doit renoncer à son projet à La Defense faute de fonds

L’architecte Jean Nouvel a renoncé à faire bâtir la tour Signal à La Défense -projet phare de ce quartier d’affaires de l’ouest de Paris-, faute d’investisseurs

L’architecte Jean Nouvel a renoncé à faire bâtir la tour Signal à La Défense -projet phare de ce quartier d’affaires de l’ouest de Paris-, faute d’investisseurs, a annoncé jeudi Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la présidente de l’Epad, établissement public d’aménagement de la Défense.

“Nous avons un reçu un courrier des Ateliers Nouvel nous informant qu’ils renonçaient à la tour Signal, faute d’investisseurs”, a déclaré Mme Ceccaldi-Raynaud, député-maire (UMP) de Puteaux (Hauts-de-Seine), lors d’une conférence de presse, donnée au 21e Mipim (Marché international des professionnels de l’immobilier) à Cannes. Jean Nouvel avait déjà dû renoncer à un projet similaire à La Défense, la tour sans Fin, au début des années 90, lors de la précédente crise immobilière.
Pour Mme Ceccaldi-Raynaud “c’est une surprise car que je pensais que Jean Nouvel arriverait à trouver un investisseur. Peut-être que le cahier des charges ne permettait pas de trouver un investisseur”. Le groupe espagnol Medea, qui devait être à l’origine l’investisseur, s’était déjà retiré du projet il y a quelque temps, victime de la crise immobilière dans la péninsule ibérique.

« Le projet de la tour Signal se réalisera seulement quand la crise se dissipera », indique l’architecte. « Nous ne renonçons pas à construire ce projet stratégique », souligne Jean Nouvel. « Il convient donc d’attendre un peu et de ne pas jeter le bébé Signal avec l’eau de la crise », ajoute-t-il. « Les crises immobilières sont sinusoïdales et dans deux ou trois ans des projets comme celui-là seront recherchés par les investisseurs », poursuit-il. La tour Signal, un gratte-ciel de 300 mètres presque aussi haut que la Tour Eiffel, était programmée pour voir le jour fin 2013.

 

Related