Je m'abonne

Joël Robuchon, le « chef du siècle », est mort à 73 ans

Le chef le plus étoilé au monde, est décédé à Genève (Suisse) ce lundi. Il souffrait d’un cancer du pancréas depuis plusieurs années.

Fils d’un maçon de Poitiers, Joël Robuchon a trente-et-un an en 1976 lorsqu’il reçoit le titre de Meilleur ouvrier de France pour son savoir-faire en gastronomie. En 1981, le Français ouvre son premier restaurant, Jamin, dans le 16e arrondissement de Paris. Une première étoile au Michelin lui est décernée un an plus tard, une deuxième l’année suivante, bientôt suivie d’une troisième. En 1994, c’est l’ouverture du Restaurant Joël Robuchon à Paris, immédiatement consacré « Meilleur Restaurant du Monde ».

En 1995, le chef est au sommet de sa gloire. Il quitte les cuisines à l’âge de cinquante ans, anime plusieurs émissions culinaires françaises dont Bon appétit bien sûr ! et renoue avec la restauration en 2003 lorsqu’il ouvre L’Atelier à Paris. Sur le modèle d’un comptoir japonais, le restaurant offre une cuisine ouverte et propose une carte inspirée des réductions japonaises et des tapas espagnols.

Le concept a depuis été décliné à Las Vegas en 2005 et à New York en novembre dernier. A la veille de sa mort, Joël Robuchon possédait vingt-neuf restaurants, cafés et boutiques dans onze pays, et cumulait un total de trente-et-une étoiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related