Je m'abonne

La lumière sculptée de Benoit Pailley

Le photographe Benoit Pailley, fasciné par les jeux de lumière et le monde urbain, présentera demain son exposition « Morpholight » à Soho.

Photographe, vidéaste, plasticien, Benoit Pailley vit aujourd’hui entre Paris et New York. Son travail évoque celui de l’américain Sol Lewitt, une fascination pour la forme, la ligne et les jeux de lumière. Entre l’Italie, la France et les Etats-Unis, il a déjà exposé à la Fondation d’Art Contemporain de Genève et au Centre Pompidou lors du Festival Hors Pistes 2009, avant de collaborer avec la Galerie Furini à Rome. Obsédé par la lumière, la façon dont elle traverse la matière, ce petit fils d’ébéniste a aussi hérité du besoin de construire de ses mains. L’exposition « Morpholight » présente un travail qui met en avant l’éphémère de la forme. En utilisant le verre et le miroir, l’artiste réalise des installations dont il ne garde que la photographie, seule trace de ce qui a été avant de tout détruire. La lumière sculptée, présentée sur sol gris et mur blanc, altère le réel en transformant dimensions et matières.Des images insaisissables qui captivent par leur force et leur froideur.

Infos pratiques

Vendredi 15 Juillet 2011,  de 18h à 21h

Gruppo Tomasella
32 Greene Street, New York, NY 10013

Entrée libre

http://www.benoitpailley.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related

  • Un New York très françaisUn New York très français Le photographe français Jean-Michel Berts a choisi New York comme source d'inspiration. Après avoir capturé l'image d'un Paris somptueux, il offre la sensibilité de son regard aux […] Posted in Culture
  • Inflexible flexibilitéInflexible flexibilité À quelques jours de l'ouverture du Festival des arts international, qui présentera des spectacles d'art vivant mêlant danse, théâtre, musique et performances issus de dix pays, le […] Posted in Culture