Je m'abonne

La réforme de la santé est finalement promulguée

Le président Barack Obama a promulgué mardi le dernier pan de la réforme de l’assurance maladie, ainsi qu’une refonte des prêts étudiants destinée à réduire la charge financière des études supérieures sur les budgets des Américains.

Lors d’une cérémonie dans un centre de formation professionnelle d’Alexandria, en Virginie, dans la banlieue sud de Washington, M. Obama a apposé son paraphe sur un additif comportant un ensemble de « corrections » à la loi qu’il avait promulguée il y a une semaine.

Ces « corrections » faisaient partie du dispositif législatif qui a permis à M. Obama et ses alliés démocrates d’arracher un accord au Congrès sur la réforme de l’assurance maladie, qui vise à terme à fournir à 32 millions d’Américains la couverture dont ils sont dépourvus.

Parmi les modifications figure l’annulation des « accords spéciaux » qui dispensaient certains Etats de payer certaines prestations sociales. A la place, l’ensemble des Etats américains seront aidés à 100% pour absorber ces coûts dans les premières années de la réforme.

Le document prévoit aussi que les failles actuelles de la couverture santé pour les bénéficiaires de l’assurance santé des personnes âgées (Medicare) soient comblées.

Mais mardi, M. Obama a surtout insisté sur une autre facette de ce texte, la réforme des prêts étudiants, qui met fin aux subventions versées aux organismes de prêts privés, qualifiés d' »intermédiaires superflus », et développe les prêts directs aux étudiants par l’Etat fédéral.

L’administration devra utiliser les milliards de dollars d’économies ainsi opérées pour accorder des bourses aux étudiants les plus défavorisés.

Related