Je m'abonne

Le déménagement

Le déménagement constitue souvent une étape difficile dans le parcours de l’expatrié. Un mauvais transfert des biens (retards, dégâts et autres désagréments) peut compliquer une arrivée déjà fatiguante, et gâcher votre premier contact avec votre nouvel environnement.

Le choix de la société

Le choix de professionnels fiables et efficaces vous permettra de déléguer une grosse charge de travail, et de préparer votre installation plus sereinement.

Il est recommandé de choisir une société agréée par une organisation internationale (Fédération Internationale des Déménageurs Internationaux, par exemple). De tels organismes respectent généralement les règles déontologiques de la profession. D’autres part, la norme ISO 9002 est gage de qualité et de fiabilité.

Il est très important de passer par un déménageur professionnel, et non par un fret, sous peine de voir son container bloqué à la douane pendant des semaines.

Comparez les devis

Le secteur du déménagement international est très concurrentiel : prospectez auprès de différentes sociétés et comparez leurs tarifs et leurs prestations sur la base de devis écrits.

Votre choix sera d’autant plus objectif que le devis sera détaillé. Pour faciliter le transfert de vos biens, vérifiez notamment que la société assure un service door to door : de domicile à domicile. Les prix sont très variables, en fonction du volume et de la valeur des biens à transférer, mais aussi de la distance voire de la période du déménagement, et du service – entre emballage/déballage et transport seulement, les prix peuvent varier du simple au double. Méfiez-vous des offres à prix cassés, si la qualité et la fiabilité de la prestation s’en ressentent.

Demandez la visite d’un conseiller, qui pourra prévoir les ressources nécessaires. Vous devrez alors établir par écrit une déclaration de valeur globale du mobilier, et une déclaration de valeur individuelle pour certains objets, au-delà d’un seuil qui vous sera indiqué. C’est une étape très fastidieuse, car il faut évaluer tous vos objets, livres, DVD, meubles, vêtements, jouets…

Pour vous aider, voici les normes de vétusté : retirez 10% du prix neuf par année de vétusté pour le gros électroménager, la télé, le système hi-fi, 15% par an pour les meubles (hors antiquités), les engins de sport (vélos, appareil de musculation…), 20% par an  pour le petit électroménager, le mobilier extérieur, les fourrures ou manteaux de cuir, 30% par an pour les vêtements, ordinateurs, jouets, livres…

Il faut remplir deux déclarations : une pour l’assurance des biens, et une pour la douane. Accordez le plus grand soin à cette évaluation : elle constituera la base des modalités d’indemnisation en cas de dommages.

Le devis détaillé précise notamment le volume, les prestations proposées, la date, le prix et sa durée de validité, les modalités de paiement, les conditions générales et particulières de vente (comme les conditions d’accès au départ et à l’arrivée, le recours au monte-meubles…). Sa signature vous engage vis-à-vis de l’entreprise, et vous devrez alors verser des arrhes.

Dans les cartons

La préparation du déménagement passe souvent par un tri : selon vos possibilités, la durée envisagée pour votre expatriation et les limites fixées par la société de déménagement, certains objets ne vous suivront pas. En effet, il peut parfois être plus rentable d’acheter certains éléments sur place que de traverser l’Atlantique avec sa maison sur le dos… Les différences de normes électriques par exemple (110 V aux Etats-Unis, et des prises à broches plates) pourront vous pousser à renouveler certains équipements. Inutile d’emporter le gros électroménager, la télévision (sauf pour accompagner une console de jeux vidéos), le four à micro-onde, le fer à repasser, même le petit électroménager est à considérer : au-dessous de 2000 Watts, il peut être rentable de l’emporter si votre équipement est bon et complet, et d’acheter un gros transformateur pour les faire fonctionner.

À savoir

Les sociétés ne sont pas responsables des biens qui n’ont pas été emballés par leurs services. La compagnie de déménagement est généralement couverte par une garantie de responsabilité contractuelle. Mais elle peut s’avérer insuffisante :  il est donc conseillé de souscrire à une assurance dommage complémentaire.

Les animaux, malgré une visite médicale avant votre départ, seront mis en quarantaine par les autorités américaines.

Selon la loi américaine, il n’y a pas de droits de douanes à l’entrée sur le territoire des États-Unis d’Amérique pour les biens personnels, à condition d’avoir été utilisés à titre privé depuis au moins un an avant le transfert de la résidence. Les véhicules entrent dans cette catégorie. Vous devez toutefois fournir une photocopie de la carte grise de votre véhicule, et vérifier si ce dernier entre dans les normes requises par la loi de l’État dans lequel vous vous rendez.

À l’arrivée

Vérifiez si le nombre de colis est le bon, ainsi que l’état du mobilier. La Déclaration de fin de travail vous servira à confirmer la bonne réception de vos biens ou notifier vos réserves et autres réclamations. En cas de dégâts constatés ultérieurement, vous disposez de trois jours pour adresser au déménageur une lettre recommandée avec accusé de réception, indiquant vos réclamations. Si le déménageur ne vous dédommage pas, vous disposez d’un délai d’un an à partir du jour de la réception pour intenter une action en justice.

« Pris en otage »

Une expatriée française évoque « une véritable arnaque. Au départ, les déménageurs avaient tellement insisté sur l’emballage, que le volume ne correspondait plus aux prévisions, et ne rentrait pas dans le container. La prise en charge de mes biens a mis beaucoup plus longtemps que prévu : j’ai donc manqué mon avion, ainsi qu’un appartement que je devais visiter. D’autre part, mes meubles ne sont pas arrivés à temps sur place : j’ai dû rester quinze jours supplémentaires à l’hôtel. Au final, on se retrouve otage d’une société de déménagement, privé de ses affaires ».

Adresses utiles :

misterdemenagement.com/devis-demenagement.html permet de calculer le volume approximatif de votre déménagement

www.fidi.com : le site de la Fédération internationale des déménageurs internationaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *