Je m'abonne

Les Etats-Unis « troublés » par un reportage évoquant un projet d’attentats iranien

Le département d’Etat a jugé lundi « très troublant » un reportage télévisé évoquant un présumé projet iranien d’attentats aux Etats-Unis, notamment contre des centrales nucléaires, et impliquant une diplomate vénézuélienne actuellement en poste à Miami.

Livia Antonieta Acosta, consul du Venezuela dans la métropole de Floride (sud-est), est décrite par la chaîne hispanophone Univision comme complice de ce plan auquel Cuba serait également lié. L’administration Obama examine ces éléments « très troublants » et « évalue les actions que nous pourrions engager », a commenté Mark Toner, porte-parole de la diplomatie américaine. « Nous n’avons pas, à ce stade, d’information pour corroborer » les informations d’Univision, a-t-il ajouté.

Selon cette chaîne basée à Miami, Mme Acosta aurait participé au présumé complot alors qu’elle était seconde secrétaire à l’ambassade vénézuélienne à Mexico, en 2007. Les attentats, qui pouvaient s’accompagner d’attaques informatiques, auraient visé des sites vitaux pour la sécurité des Etats-Unis, comme des centrales nucléaires et l’aéroport Kennedy de New York.

Le sénateur américain Robert Menendez, un démocrate, s’était ému vendredi 9 décembre de ce reportage consacré à l’influence croissante de l’Iran en Amérique latine. La République islamique, à couteaux tirés avec les Etats-Unis en raison des ambiguïtés de son programme nucléaire, a été accusée en octobre d’un complot visant à assassiner l’ambassadeur saoudien à Washington. « Nous prenons au sérieux les activités de l’Iran dans les Amériques et nous surveillons de près ces activités », a déclaré lundi M. Toner.

Related