Je m'abonne

Les spiriteux français cartonnent aux Etats-Unis

Christine et Daniel Cooney ont monté il y 3 ans Heavenly Spirits à Lakeville. Depuis cette ville du Massachussetts, ils vendent à des distributeurs et restaurateurs américains des alcools et spiritueux importés de France.

Selon l’étude commandée par Vinexpo en 2010, la consommation de spiritueux devrait augmenter de 6,3% d’ici 2014. Une prévision que confirment également Daniel et Christine Cooney, à la tête de Heavenly Spirits, une entreprise implantée à Lakeville, dans le Massachussetts, qui se charge d’importer des alcools français.

Le produit phare de ce couple franco-américain ? L’armagnac, avec près de cinq bouteilles différentes proposées. « En France, il a une image poussiéreuse, celle d’une vieille eau de vie que l’on boit après dîner. Aux Etats-Unis c’est différent. Les spiriteux artisanaux sont en progression énorme auprès d’un public âgé entre 25 et 40 ans qui a de l’argent, et qui le consomme en apéritif, avec du fromage et de plus en plus comme ingrédient de coktail », explique Christine Cooney, qui a enregistré une augmentation de 30% des ventes en 2010.

L’année dernière, à l’occasion des 700 ans de l’armagnac, le Bureau national interprofessionnel de l’Armagnac (BNIA) a fait beaucoup d’effort pour  renforcer sa place aux Etats-Unis, en envoyant notamment deux ambassadrices, une à New York et une à Chicago. Daniel et Christine organisent également des dégustations, séminaires et autres conférences pour éduquer le buveur à ces spiritueux injustement méconnus.

Et pour attirer les plus jeunes, le couple importe désormais Blanche Armagnac, produit par Delord, avec une bouteille aux formes épurées.

Parmi leurs autres sélections, – dont toutes les bouteilles ont été primées -, on trouve aussi des cognacs, du pastis, du whisky, du rhum, de la vodka, du calvados, qui fait des débuts timides, et de l’absinthe. « L’interdiction a été levée il y a quatre ans. L’explosion a été de courte durée et de nombreuses entreprises qui produisaient de l’absinthe se sont cassées la figure », ajoute la Française originaire de La Rochelle.

Présent dans 15 Etat, Heavenly Spirits compte ses principaux marchés en Californie, à New York et Chicago. « Nous n’avons pas prévu d’ouvrir dans de nouveaux Etats cette année, à part peut-être Washington D.C. Mais pour le moment, il faut consolider les endroits où nous sommes, car les produits ont besoin de nous. »

Pour en savoir plus :

http://www.heavenlyspirits.info/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related