Je m'abonne

Li Na: une victoire dans les archives

Li Na est devenue samedi la première Chinoise à remporter un tournoi du Grand Chelem, en s’imposant en finale de Roland-Garros face à la tenante du titre l’Italienne Francesca Schiavone, en deux sets, 6-4 7-6 et 1h48 de jeu.

La demi-finale opposant Li Na à Maria Sharapova avait déjà attirée plus de 400 millions de téléspectateurs en Chine. Sa victoire aujourd’hui en finale de Roland-Garros devrait marquer un tournant dans l’histoire du tennis chinois et mondial. « Je pense que tout le monde doit être très heureux en Chine. J’étais nerveuse mais je ne l’ai pas montré« , a dit la Chinoise sur le court Philippe-Chatrier.

Dès le début de la rencontre, Li Na a donné le ton en faisant le break dès le cinquième jeu pour se détacher 3-2 puis confirmer à 4-2. Dépassée par la puissance des coups de son adversaire, alors qu’elle joue d’habitude un tennis tout en variations et effets, Schiavone a rapidement lâché prise dans le premier set (6-4) en seulement trente-neuf minutes.

Li Na tendue

25 minutes plus tard, Li Na menait 4-2 dans le deuxième set, laissant présager une issue rapide. Mais c’était sans compter l’orgueil de l’Italienne qui en dépit d’une douleur à la cuisse revenait à la charge, encouragée par tout son clan.

La tenante du titre est ainsi parvenue à recoller à quatre partout dans la deuxième manche, après avoir sauvé une balle de double break d’un service gagnant.

Elle a ensuite pris la tête dans la deuxième manche pour mener 5-4, mais Li Na n’a pas cédé et est parvenue à arracher le tie-break sur une faute d’arbitrage. L’arbitre de chaise ayant jugé bonne une balle que les ralentis et le système hawk-eye (Système d’analyse de la trajectoire de la balle, non-utilisé à Roland-Garros) donnaient sortante.

C’est donc au tie-break que s’est joué l’issu de cette finale. Un jeu décisif, survolé par la Chinoise, enlevé 7-0 et conclu sur une faute directe de Schiavone. La Chinoise pouvait s’écrouler à terre…

La petite balle jaune devrait rebondir

A 29 ans, Li Na a réussi là où elle avait échoué, en janvier dernier à l’Open d’Australie, battue en finale par la Belge Kim Clijsters. Ce titre, le cinquième de sa carrière est le premier sur terre, une surface qu’elle a longtemps dit détester et qui concrétise son ascension rectiligne. Lundi, elle deviendra la première Chinoise à intégrer le Top 5, à la quatrième place. La Chine avait déjà remporté trois titres en doubles dames et mixtes dans des tournois du Grand Chelem, mais aucun en simple. Avant elle, aucune Chinoise n’avait jamais atteint les quarts de finale à Roland-Garros, c’est dire l’exploit et le retentissement que cette victoire va avoir dans l’Empire du Milieu.

Dans un tennis féminin qui se cherche toujours une vraie leader, la future championne sera peut-être « Made in China »

 

Related

  • Francesca Schiavone: 10 ans d’attente pour un premier sacre à Roland-GarrosFrancesca Schiavone: 10 ans d’attente pour un premier sacre à Roland-Garros L'Italienne Francesca Schiavone a remporté son premier Roland-Garros en battant l'Australienne Samantha Stosur en deux sets 6-4, 7-6 (7/2), samedi en finale. Il s'agit de la première […] Posted in Opinion
  • Ave MariaAve Maria Maria Sharapova a remporté face à Sara Errani le dernier Grand Chelem qui lui échappait. Une consécration pour celle qui retrouvera mardi sa place de N°1 mondiale. Cela faisait bien […] Posted in Opinion