Je m'abonne

Maison Kayser poursuit sa conquête des Etats-Unis

Avec une onzième boulangerie new-yorkaise, ouverte ce mercredi 15 mars dans le quartier de Midtown à Manhattan, la chaîne de boulangeries françaises Maison Kayser continue de convertir les Américains à l’art du bon pain. L’enseigne planche maintenant sur de nouvelles boutiques à Miami et à Los Angeles. 

Il est midi à New York. Au coin de la 6e Avenue et de la 56e Rue, les clients se pressent dans la nouvelle boulangerie Maison Kayser. Un client commande une tartelette à la framboise, un autre opte pour un sandwich jambon beurre. Derrière le comptoir, un jeune employé en marinière et bretelles présente aux curieux la dernière nouveauté de la boulangerie française : le « chaud saucisse », la version lyonnaise du hot dog américain. Imaginez une saucisse servie dans une baguette, assaisonnée d’une sauce Mornay — une béchamel à base d’œufs et de fromage —, saupoudrée de gruyère râpé puis grillée au four.

Le quartier de Midtown, avec ses immeubles de bureaux, est un emplacement stratégique pour l’enseigne française. « Nous souhaitons conquérir une nouvelle clientèle », explique Awa Tall, responsable de trois boulangeries Kayser à New York. « Les hommes et femmes d’affaires qui n’ont que peu de temps pour déjeuner. » Pour répondre aux attentes des gourmets pressés, la marque a concocté plusieurs plats chauds à emporter : « chaud saucisse », croissant jambon fromage, croque-monsieur et quiches. Des pains au sésame, au pavot ou à l’épeautre — ces « pains fantaisie » qui séduisent tant les Américains — ont fait leur apparition sur les présentoirs. La baguette et le croissant restent les produits phares. Chaque boutique Kayser écoule en moyenne de 400 baguettes et 250 croissants par jour. « Cette nouvelle boutique fera son chiffre d’affaires du lundi au vendredi », prévoit Awa Tall. « A l’inverse, notre boutique de Bleecker Street, située dans le West Village, un quartier plus familial, est surtout fréquentée le week-end. »

MaisonKayser-boulangerie-bread-france-french

Originaire du Sénégal, Awa Tall dirige trois boulangeries Maison Kayser à New York. © Charlène Colonnier

L’authenticité d’une boulangerie française à New York

Dans la boulangerie Kayser, les clients attablés ont vue sur le laboratoire où un jeune homme en tablier blanc prépare une nouvelle fournée de baguettes. Les pains et les viennoiseries sont faits sur place mais les pâtisseries sont livrées tous les matins. « Nous souhaitons que nos clients retrouvent la qualité et l’authenticité d’une boulangerie traditionnelle française », explique Louis-Jean Egasse, président de Maison Kayser aux Etats-Unis. A côtés des pâtisseries françaises, on trouve des classiques américains comme les cookies et brownies. Le Français de s’excuser : « Lorsque l’on s’implante dans un nouveau pays, il faut savoir faire des compromis ».

Maison Kayser ouvrira trois autres boulangeries à New York avant la fin de l’année — dont une au croissement de la 51ème Rue et de Lexington Avenue, prévue pour cet été. L’enseigne française souhaite ensuite dépasser le nord-est américain et s’étendre au reste du pays. Deux nouvelles boutiques sont à l’étude à Miami et à Los Angeles, foyers importants de la population française aux Etats-Unis. « Les Américains sont faciles à convaincre car ils sont curieux », assure le président de Maison Kayser, confiant quant à l’avenir de son entreprise. « Si c’est bon, ils reviennent ! »

    • Maison Kayser a une boulangerie en ligne, mais les livraisons « sont réservées à la France métropolitaine ». Désolé…

  • A quand Washington DC? Il y a des hauts revenus dans la rigion avec la plupart des 10 contes au revenue moyen les plus eleves d’Amerique et beaucoup de clients pour la nourriture francaise.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Related