Je m'abonne

Le Paris en carton-pâte des Américains (3/3) : Las Vegas

Les Américains peuvent désormais visiter Paris sans quitter le territoire ! Au parc d’attraction EPCOT en Floride, aux studios Universal en Californie et à l’hôtel-casino Paris à Las Vegas, on côtoie des garçons de café en veston et on se prend en photo devant la Tour Eiffel. France-Amérique vous emmène dans ces Paris en carton-pâte.

Episode 3 : L’hôtel-casino Paris à Las Vegas (Nevada)

La réplique aurait dû être plus haute que l’originale. Mais pour ne pas perturber le trafic aérien, l’architecte de l’hôtel-casino Paris a été contraint de réduire sa Tour Eiffel de moitié. La construction, inaugurée le 1er septembre 1999 par Catherine Deneuve, culmine à 165 mètres. Le chef alsacien Jean Joho y dirige un restaurant gastronomique au premier étage, le Eiffel Tower Restaurant ; la passerelle qui conduit à l’ascenseur est une réplique du Pont Alexandre III.

« Pour attirer l’attention du public, il faut faire les choses en grand. » C’est la devise de l’architecte Joel Bergman, qui a secondé son père dans la construction du Paris, un chantier de 28 mois. Le responsable du projet était « fasciné » par la Tour Eiffel ; le thème parisien l’a emporté sur le Mont Rushmore.

paris-hotel-casino-las-vegas-tour-eiffel

Une reproduction lumineuse de l’aérostat des frères Montgolfier et une réplique au deux tiers de l’Arc de Triomphe accueillent les visiteurs sur « Paris Drive ». La façade de l’hôtel évoque à la fois l’Opéra Garnier, l’Hôtel de Ville de Paris et le Palais du Louvre ; « La Réception » rappelle la Galerie des Glaces. Les 2 916 chambres portent le nom d’une région française (« St. Tropez », « Marseille », « Burgundy », « Picardy », « Le Mans ») ; les suites les plus prestigieuses s’appellent « Magnifique », « Charlemagne », « Napoléon ».

Les employés sont tenus de dire « Bonjour », mais le restaurant Les Artistes, célèbre pour sa soupe à l’oignon et sa coupole Art Déco, a fermé en 2011. Le chef écossais Gordon Ramsay a fait retirer les faux Van Gogh et a ouvert une steakhouse. Qu’importe. « Nos clients ne sont pas là pour visiter un musée », se défend l’architecte. « Ils sont là pour s’amuser ! »

=> Dans la même série, découvrez le pavillon français du parc d’attraction EPCOT en Floride et déambulez le long de French Street au parc Universal Studios en Californie.

Article publié dans le numéro de mai 2018 de France-Amérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related