Je m'abonne

A Marseille, on aime le McDo

C’est une hérésie. En France, McDonald’s incarne le triomphe de la malbouffe, l’impérialisme économique, l’omniprésence de la culture américaine. L’agriculteur et politicien José Bové s’est fait connaître en démontant un restaurant McDonald’s et depuis quatre ans, les habitants d’Oléron se battent pour empêcher la chaîne de fast-food de s’installer sur leur île.

L’inverse est en train de se produire à Marseille. Dans un quartier sensible du nord de la ville, un restaurant McDonald’s doit fermer et ses employés se mobilisent pour préserver leur emploi. « Même si [la chaîne] était jadis perçue comme une menace culturelle face à une glorieuse tradition française », observe le New York Times, « les employés disent que ce McDonald’s en question, ouvert depuis 25 ans, a joué un important rôle d’intégrateur social dans un des quartiers les plus difficiles du pays ».

A lire via le New York Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *