Je m'abonne

My beloved enemy, regards d’exilés irakiens sur l’Amérique (5/5)

Plus de dix ans après le début de la guerre en Irak, deux Français sillonnent les Etats-Unis pour aller à la rencontre des Irakiens réfugiés dans cinq villes américaines. De ce road movie humaniste, ils tirent My beloved enemy, un projet documentaire soutenu par France-Amérique. Dernière étape, San Diego.

Européens, Américains, Irakiens… En mars 2003, nous avons tous suivi en direct sur nos écrans de télévision le déclenchement de la seconde guerre du Golfe. Un conflit pour lequel le peuple irakien a payé un lourd tribut : 120 000 civils tués et 1,4 million d’autres contraints à l’exil. L’une des conséquences méconnue et tragique de cette guerre est la réinstallation de 80 000 réfugiés irakiens aux Etats-Unis, par l’intermédiaire du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Des amis et des familles, séparés par des milliers de kilomètres, écrivent désormais l’histoire de leur peuple par écran interposé.

Journalistes indépendants, les Lyonnais Claire Jeantet et Fabrice Catérini de l’agence de presse Inediz, ont voulu donner la parole à ces victimes collatérales du conflit. Dans une démarche humaniste, leur reportage s’attache au regard que portent sur eux les Américains et interroge : comment une nation partie faire la guerre à l’autre bout du monde accueille aujourd’hui, sans arrières-pensées, les victimes collatérales de cette politique ? « En allant à leur rencontre, en traversant d’est en ouest leur pays d’accueil, nous souhaitons donner un visage à ces hommes et femmes naufragés du premier grand conflit du XXIe siècle. Leurs mots et leurs regards, nous le savons, interpelleront l’internaute. L’histoire de ces exilés parle de notre société, de nos peurs et de nos espoirs à tous, spectateurs depuis le 11 septembre 2001 de la fin de nos certitudes”, expliquent les auteurs dans leur note d’intention.

Conçu comme un road movie, ce webdocumentaire raconte le quotidien de ces Irakiens devenus américains. Après Las Vegas, My beloved enemy a posé ses valises à San Diego.

Site : www.mybelovedenemy.com

Pour partager votre témoignage et être tenu au courant de la mise en ligne de nouvelles vidéos, suivez le projet sur Facebook ou inscrivez-vous à la newsletter.

Crédits pour toutes les photos : © Inediz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related