fbpx
Je m'abonne
Banner website_back to school

Philippe Lançon : la vie après Charlie Hebdo

Dans Le Lambeau, l’écrivain et journaliste, grièvement blessé lors de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, raconte sa lente reconstruction. Un récit bouleversant que l’auteur présentera aux Etats-Unis du 23 au 31 janvier.

Le 7 janvier 2015, deux hommes armés de fusils d’assaut sont entrés dans les locaux de l’hebdoma-daire satirique Charlie Hebdo et ont ouvert le feu sur les journalistes et dessinateurs réunis en conférence de ré-daction. Douze personnes sont mortes dans la tuerie et onze ont été blessées, dont quatre grièvement. Critique culturel au quotidien Libération et chroniqueur à Charlie depuis 2004, Philippe Lançon a été atteint aux mains et défiguré par une balle dans la mâchoire. Paru en France en avril 2018, Le Lambeau s’ouvre le 6 janvier 2015 et s’achève le 13 novembre de la même année, le jour de l’attentat à la salle de concert du Bataclan que Philippe Lançon apprend tandis qu’il marche dans les rues de New York avec Gabriela, sa compagne américaine. Avec un courage et une honnêteté bouleversants, il fait le récit de ces huit mois qui ont modifié tout son être.

« L’attentat s’infiltre dans les cœurs qu’il a mordus, mais on ne l’apprivoise pas », écrit Philippe Lançon. « Il irradie autour des victimes par cercles concentriques et, dans des atmosphères souvent pathétiques, il les multiplie. » La veille du massacre, le journaliste assistait à une représentation de La Nuit des rois de Shakespeare, dans un théâtre de banlieue. Le matin du 7 janvier, après avoir fait de la gymnastique et entendu à la radio Michel Houellebecq parler de son roman Soumission, qui imagine une France gouvernée par un parti islamiste, il prend, à vélo, le chemin pour se rendre au siège du journal Charlie Hebdo. Quelques heures plus tard, il en ressort pour l’hôpital public de la Pitié-Salpêtrière où il subira de multiples opérations, ne pourra ni parler ni manger pendant d’interminables semaines, affrontera les moments de découragement total, épaulé par ses proches et des soignants débordés mais profondément humains.

En langage chirurgical, un lambeau est un morceau de chair qui sert à recouvrir les parties osseuses. Consignant jour après jour les étapes de sa recons-truction, Philippe Lançon n’épargne aucun détail du « combat mental et chirurgical » qui mobilise toutes ses forces. Comme le narrateur proustien, il laisse advenir ses souvenirs depuis sa chambre d’hôpital, son seul horizon, confrontant l’homme d’avant et celui qu’il est en train de devenir. Odyssée intime qui croise l’histoire collective, Le Lambeau est un grand livre, dont la lecture bouleverse durablement.


=>
Le Lambeau de Philippe Lançon, Gallimard, 2018. 512 pages, 19,99 euros.

=> Philippe Lançon présentera son livre à Baltimore le 23 janvier, à Washington D.C. le 25, à New Haven le 28 et à New York du 29 au 31 janvier. Voir le programme complet.

  • C’est le livre le plus profond et le plus intéressant sur les ressorts de l’ame humaine qu’on puisse lire aujourd’hui.

  • Dommage de ne pas le voir a San Francisco. J’ai grandi a Paris dans le quartier de la rue Choron dans le 9e arrondissement. Apres l’ecole j allais rue Choron avec des copains pour regarder la vitrine d’Hara Kiri. Je voyais souvent le professeur Choron fumer sa clope dehors et les autres dessinateurs. Cela m’a tres touche apres l’attentat de Charlie. Envoyez-lui mes profond regards.
    Je suis ne dans l’Hotel Dieu a 300 metres de Notre-Dame de Paris. Un autre tres gros chagrin.

  • Malheureusement les islamistes et les indigénistes ont gagné. La plupart des médias français et américains sont « Je ne suis pas Charlie » ou pire et même le macronisme représente une victoire des anti Charlie. Aujourd’hui, Houria Bouteldja et Rockaya Diallo continuent leurs agissements en toute impunité, tandis que Riss et Zineb El Rhazaoui sont obligés de vivre sous la protection de la police. Le scénario du pire devient chaque jour un peu plus réalité.

  • Bonjour Gilbert Sonet,
    Moi aussi j’habite San Francisco. Pouvons-nous nous rencontrer quelquepart pour prendre un café ensemble et parler de la France d’aujourd’hui ?
    En attendat, tous mes bons vœux pour la nouvelle année.

  • La preuve que la leçon de Charlie Hebdo n’a pas été retenue : alors que cette adolescente Mila subit des menaces de mort de la part de musulmans radicalisés, la classe politique et la plupart des médias français font preuve d’une lâcheté hallucinante. Collabos un jour, collabos toujours.

  • Related