Je m'abonne

Un programme bilingue public pour Pasadena

Deux classes bilingues français-anglais ouvriront en août prochain, dans le district scolaire de Pasadena, en Californie. Dans un Etat où les écoles publiques sont rares, ce programme gratuit séduit les parents d’élèves.

Gary Prézeau est originaire de Sherbrooke, dans la province de Québec. Sa femme Kerry est australienne. Installé à Pasadena depuis 2001, le couple s’efforce d’élever leur fils « dans un environnement bilingue » : le garçon de cinq ans est inscrit en grande section de maternelle au Lycée international de Los Angeles. Mais à presque 20 000 dollars par an, l’établissement privé est « un peu trop cher », admettent les deux parents.

Au nord de Los Angeles, la banlieue résidentielle où habitent les Prézeau manque de programme public d’immersion. La magnet school bilingue de Glendale, la ville voisine de Pasadena, a une « liste d’attente qui ne désemplit pas ». Dans cette région de la Californie, les écoles publiques sont rares. Lorsque l’Etat a mis fin à la ségrégation scolaire en 1970, les parents qui avaient les moyens ont retiré leurs enfants des écoles publiques pour les inscrire dans le privé. Désinvesties, les écoles publiques ont connu un déclin qui se poursuit aujourd’hui.

Le district scolaire de Pasadena, qui englobe les villes de Pasadena, Altadena et Sierra Madre, administre 28 établissements publics dont 19 écoles primaires. Par comparaison, ces trois villes regroupent 164 établissements privés. Six écoles publiques ont fermé depuis 2006. Le nombre d’inscrits continue de chuter. Le district accueille 18 897 élèves cette année, une projection annonce moins de 15 000 élèves d’ici cinq ans.

Une solution pour attirer des élèves extérieurs, un programme public d’immersion en espagnol et en mandarin a été créé à Pasadena en 2008. Contacté par Kerry Prézeau et un comité de parents d’élèves, le responsable du district scolaire a été « immédiatement » intéressé par l’idée d’un programme bilingue français-anglais. Une classe de grande section de maternelle et une classe de CP ouvriront en août à l’école primaire d’Altadena. Une vingtaine d’élèves sont déjà inscrits. Le fils de Kerry et Gary Prézeau entrera en CP. « Nombre de familles, francophones ou non, ont montré leur intérêt », observe Hilda Ramirez-Horvath, la porte-parole du district scolaire.

Une immersion complète

Les inscriptions sont encore ouvertes. L’objectif du district de Pasadena est d’atteindre, dans chaque classe bilingue, une part égale d’élèves francophones et d’élèves non francophones. En grande section de maternelle et en CP, l’immersion sera complète : 90% de l’enseignement se fera en français. Le temps restant permettra à l’enseignant de consolider, en anglais, les acquis des élèves. A mesure que le programme se développe — au rythme d’un niveau par an — la part de l’enseignement en anglais augmentera jusqu’à atteindre une immersion dite « 50/50 » en classe de CM2, en 2021. Les élèves auront ensuite la possibilité de poursuivre leur éducation bilingue à l’école Blair de Pasadena qui offre le baccalauréat international.

Christy Denes est ravie. Cette résidente d’Altadena mariée à un Français a inscrit son fils de sept ans dans la classe de CP bilingue. Actuellement en CP dans une école privée de Pasadena, le garçon redoublera pour bénéficier du nouveau programme d’immersion. « Les parents ne peuvent plus payer les frais de scolarité des établissements privés », déplore la mère de deux enfants. « Ces classes publiques d’immersion sont une merveille ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related