Je m'abonne

Enfiler le gilet des (vraies) réformes

Le mouvement des Gilets jaunes, qui se poursuit depuis douze semaines, révèle une fracture au sein de la société française. Il est temps que le gouvernement réagisse, plaide Guy Sorman, qui suggère deux grandes réformes : l'investissement massif dans l'éducation primaire et l'instauration d'un « impôt négatif sur le revenu ».

Les Gilets jaunes ont globalement raison, mais sans savoir pourquoi, tout en se trompant de slogans, de méthode et de revendication. Sans doute est-ce la marque de toute révolte spontanée. Par-delà la violence, ils désignent une faille réelle dans la société française et celle d’autres pays développés qui nous ressemblent. Ce qui explique la sympathie spontanée, évidemment relative, que les rebelles suscitent ici et ailleurs. Ce soulèvement des Gilets jaunes n’est donc pas anecdotique, il ne tient pas seulement au prix de l’essence ou à la personnalité du Président Macron. Où est la faille ? En réalité et pour la première fois, apparaît nettement une fracture indéniable

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related

  • Les « gilets jaunes » : vandales ou militants ?Les « gilets jaunes » : vandales ou militants ? La flambée des prix des carburants ces derniers mois a donné naissance en France à un important mouvement de contestation dit des « gilets jaunes ». Dans un climat similaire à celui de […] Posted in Opinion
  • Que demande le peuple ?Que demande le peuple ? Pour répondre aux revendications des Gilets jaunes, Emmanuel Macron a proposé, avec un certain succès jusqu'ici, un grand débat national. Une initiative qui rappelle celle de Louis XVI à […] Posted in Opinion