Je m'abonne

« Rodin » en salles américaines

Un siècle après sa mort, Auguste Rodin est le sculpteur le plus célèbre après Michel-Ange. Un film, en salles américaines le 1er juin, explore les années créatives et tourmentées de la vie de l’artiste.

Il est difficile d’imaginer qu’en 1880, cet immense artiste alors âgé de 40 ans était encore un inconnu. Cette année-là, il reçoit sa première commande de l’Etat français : La Porte de L’Enfer, composée de sculptures dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur.

Alors qu’il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, Rodin (Vincent Lindon) va rencontrer la jeune Camille Claudel (Izïa Higelin), son élève la plus douée qui devient son assistante, puis sa maîtresse. Ils vont vivre dix ans d’admiration commune et de travail complice, dix ans de passion, qui après la rupture les laisseront, l’un et l’autre, exsangues pour longtemps… Le 29e long métrage de Jacques Doillon (La femme qui pleure, La Pirate, La tentation d’Isabelle) explore, avec rigueur, cette période qui constitue l’étape la plus inventive et tourmentée de la vie de Rodin.


Sortie américaine : le 1er juin

Durée : 1h59
Réalisateur : Jacques Doillon
Avec : Vincent Lindon, Izïa Higelin, Séverine Caneele, Edward Akrout
Distributeur : Cohen Media Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related