Je m'abonne

La révolte de la jeunesse africaine portée à l’écran

Une fois de plus, l’African Film Festival (AFF) s’est donné pour mission de faire dialoguer le continent africain et le public américain par le biais du cinéma. La vingt-quatrième édition du festival new-yorkais aura lieu du 3 au 9 mai.

Vingt-cinq films et trente-six courts métrages sur le thème de « la révolution du peuple » seront projetés cette année au Walter Reade Theater et au Francesca Beale Theater de New York. « Les jeunes sont les moteurs des évolutions de la société africaine », explique Mahen Bonetti, la directrice du festival. « Notre programmation reflète leurs attentes en termes d’origine, d’identité culturelle et de dignité. »

Cinq courts métrages et deux films en langue française seront projetés pendant les six jours du festival. Kanyekanye de Miklas Manneke transporte l’histoire d’amour impossible de Roméo et Juliette dans un village sud-africain. Le long métrage franco-tunisien de Férid Boughedir, Zizou, suit le voyage d’un jeune diplômé qui quitte son village natal pour aller chercher du travail. Le court métrage Une place pour moi de la Rwandaise Marie-Clémentine Dusabejambo suit une jeune fille albinos, victime de discrimination.

En parallèle, le Elinor Bunin Munroe Film Center, au Lincoln Center de New York, présentera le travail de l’artiste et chorégraphe zimbabwéenne Nora Chipaumire. Plusieurs évènements seront organisés : une exposition numérique sur l’influence des héros de bande dessinée sur la communauté afro-américaine — Afro Promo #1 (Kinglady) —, un film en réalité virtuelle sur la danse africaine de rue — Afripedia – Dance Battle 360​° — et un court film de danse expérimentale — Body Mechanics.

African Film Festival
Du 3 au 9 mai, 2017
Au Walter Reade Theater et au Francesca Beale Theater, New York
www.africanfilmny.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related