Je m'abonne

La Bibliothèque américaine de Paris, « une fenêtre ouverte sur le monde »

Nichée dans une rue pittoresque du VIIe arrondissement, à un jet de pierre de la tour Eiffel, la Bibliothèque américaine de Paris s’est imposée au fil des ans dans le paysage culturel de la capitale. Avec plus de 120 000 livres et 500 périodiques, c’est la plus grande bibliothèque de prêt d’ouvrages en anglais d’Europe continentale. Elle a vu défiler dans ses salons de lecture nombre de personnalités littéraires américaines tels que Edith Wharton, Ernest Hemingway ou Gertrude Stein. L’institution qui fêtera en 2020 son centième anniversaire continue de jouer un rôle phare pour nombre de familles, d’étudiants et d’amoureux de la littérature.

Comme beaucoup d’institutions qui ont traversé le vingtième siècle, l’histoire de la Bibliothèque américaine est intrinsèquement liée à celle des deux guerres mondiales. Dorothy Reeder — la directrice de la bibliothèque jusqu’en 1940 — a décrit l’institution comme un "enfant de la guerre", car la plus grande partie du fonds original de la bibliothèque a ét

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related