Je m'abonne

La fin du réchauffement

Déjà, Donald Trump paraît englué dans la bureaucratie américaine, cerné par de multiples contre-pouvoirs, à commencer par son propre parti, le Parti républicain. Sur les thèmes de l’immigration illégale, de l’assurance de santé publique Obamacare et des sanctions contre les importations chinoises, chaque jour il nuance son propos allant jusqu’à demander conseil à Barack Obama.

En un éclair, Trump a pris conscience de l’écart béant entre sa chanson primitive aux électeurs et sa traduction pratique. A tout moment, le personnage flamboyant et imprévisible peut resurgir et bouleverser l’ordre relatif de l’économie et des institutions internationales. Mais sur un point saillant de la campagne qui correspond à ses convictions, à celles de ses électeurs, de son Parti et d’une majorité d’Américains, il ne cédera pas : le réchauffement climatique.

Il est certain que, par quelque subterfuge juridique ou par mauvaise volonté, le prochain gouvernement américain n’appliquera pas le Traité de Paris, qui oblige les signataires à réduire, d’année en année, leur production de

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related

  • Rappelez-vous l’Arche de NoéRappelez-vous l’Arche de Noé Qui porte la responsabilité des ouragans Harvey et Irma, qui ont récemment ravagé les Caraïbes et le Golfe du Mexique ? Le réchauffement climatique ou l’urbanisation ? La […] Posted in Opinion
  • La croisade de Scott Pruitt contre l’écologieLa croisade de Scott Pruitt contre l’écologie Le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat est la seule décision concrète prise par le gouvernement Trump en cinq mois. Le président américain avait lui-même longuement […] Posted in Opinion