Je m'abonne

Harlem Hellfighters, les combattants noirs américains sous l’uniforme français

Victimes de la ségrégation en vigueur dans l’armée américaine, 4 500 soldats noirs américains ont combattu sous les couleurs françaises pendant la Première Guerre mondiale. Surnommés les Harlem Hellfighters, ces soldats ont fait preuve d’une bravoure exceptionnelle au combat. Retour sur une histoire aussi incroyable que méconnue.

"Sur l’avenue, ils dansaient le swing. Leurs sourires étaient encore plus brillants que les rayons du soleil [...]. New York a en fin de compte offert un accueil digne de New York à ses héros à la peau foncée." C’est en ces mots que le journaliste du New York Herald Tribune évoque, en 1919, la parade triomphale des 3 000 soldats noirs du 369e régiment d’infanterie de l’armée américaine le long de la Cinquième Avenue. Plusieurs millions de personnes assistaient au défilé. "Jamais les Blancs américains n’ont donné un accueil si chaleureux et sincère à un contingent d’hommes noirs [...]. Les lignes raciales étaient momentanément déplacées. Le sang qu’ils avaient perdu en France

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related