Je m'abonne

Le théâtre du Lycée Français de San Francisco se refait une jeunesse

La seule salle de théâtre francophone de la Baie de San Francisco entame plusieurs semaines de rénovations pour pouvoir accueillir des spectacles de danse, de cinéma et toujours plus de comédiens. Elle rouvrira ses portes en février.

C’est une success story qui fêtera bientôt ses dix ans. En 2006, Frédéric Patto arrivait au Lycée Français de San Francisco pour y enseigner les mathématiques et la physique-chimie. Comédien dans une troupe de théâtre amateur, ce Montpelliérain est séduit par l’auditorium du campus, situé au sud du Golden Gate Park. « Quand je suis entré dans cette salle de 330 places, je me suis dit qu’on pouvait en faire quelque chose », se rappelle-t-il. Il crée un premier cours de théâtre à destination des adultes, et monte la pièce d’Eugène Ionesco La Cantatrice Chauve avec plusieurs autres professeurs.

Dès l’année suivante, le cours pour adultes devient une compagnie, la D-Boussole, et Frédéric Patto propose aux lycéens de passer le baccalauréat avec une option théâtre. « La première année, nous avions huit inscrits. Aujourd’hui, nous avons cinquante élèves, répartis en trois groupes », souligne le professeur aux multiples casquettes — il continue de cumuler les postes d’enseignant et de directeur artistique. Parmi ceux qui ont fait leurs premiers pas sur les planches du Théâtre du Lycée Français, certains sont depuis devenus comédiens.

Une programmation de choix

Au fil des années, Frédéric Patto a développé une programmation professionnelle dans la salle : Thierry Lhermitte, Patrick Timsit et Clémentine Célarié s’y sont produits. En 2014, la première édition du Festival de théâtre français de San Francisco a offert une certaine visibilité au théâtre et facilite aujourd’hui la programmation de nouveaux spectacles.

Pendant l’année scolaire, un spectacle différent est proposé chaque mois entre septembre et mai. « Nous jouons des auteurs francophones et contemporains ; j’essaye de faire venir des pièces qui ont reçu des Molière [une distinction qui récompense les meilleurs artistes et productions d’art dramatique en France] et les grands succès de 2016 et 2017 », explique Frédéric Patto. Charlotte de Turckheim présentera Une journée chez ma mère les 1 et 2 février prochains. Andréa Bescond, récompensée par un Molière en 2016, produira le 6 avril son spectacle Les chatouilles et le philosophe et écrivain Eric-Emmanuel Schmitt viendra en personne interpréter Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran le 5 mai.

L’auditorium, qui date de 1979, prend le temps de se refaire une beauté avant d’entamer la saison 2018. Cinq cents mille dollars de travaux, financés par les parents d’élèves et des partenaires — dont l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, Bank of West-BNP Paribas et la Ann and Gordon Getty Foundation — vont permettre d’ajouter un local pour les ingénieurs du son et de la lumière, de nouveaux spots lumineux, ainsi qu’un grand écran et un projecteur. A l’issue des rénovations, en février, le seul théâtre francophone de la Baie de San Francisco pourra aussi accueillir des spectacles de danse et des projections de cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related