Je m'abonne

Les résidences artistiques américaines attirent les Français

Aux Etats-Unis, des résidences financées par des fondations privées permettent aux artistes français et internationaux de se consacrer entièrement à leur projet artistique.

Grâce à la fondation de la collectionneuse d’art Eileen Kaminsky, l’artiste française Laurence de Valmy, 43 ans, s’est vue accorder un studio de travail pour une durée de trois mois dans la résidence Mana Contemporary. Fondée en 2011 par l’homme d’affaires Moishe Mana et présente à Jersey City (New Jersey), Chicago et Miami, c’est l’une des plus grandes organisations artistiques aux Etats-Unis. La Française raconte.

France-Amérique : Pourquoi avoir postulé à une résidence d’artistes ?

Laurence de Valmy : Je suis arrivée aux Etats-Unis il y a quatre ans. J’avais une carrière bien avancée en marketing digital mais j’ai décidé de me consacrer à la peinture à plein temps. J’ai appris la technique avec des amis peintres et l’histoire de l’art à l’Université du Michigan. Il me manquait néanmoins un espace de travail, du matériel et le réseau de contacts pour me lancer. Ce coup de pouce m’a été donné par la Fondation Eileen Kaminsky. Au début du mois d’avril, j’ai intégré un des trois centres de Mana Contemporary à Jersey City (New Jersey). Le programme d’Eileen Kaminsky sélectionne huit artistes qui pendant trois mois bénéficient d’un studio privé et d’une enveloppe de mille dollars destinée à l’achat de matériel. Aux Etats-Unis plus qu’en France, les résidences d’artistes sont un rite de passage après des études d’art. Certaines fournissent même le logement !

Quel est l’objectif d’un artiste en intégrant une résidence ?

Nous avons tous pour objectif de se constituer une première collection d’œuvres et de développer notre réseau. C’est même la condition sine qua non pour se voir un jour exposé en galerie. Pour cela, Eileen Kaminsky organise annuellement un dîner au cours duquel collectionneurs, galeristes, directeurs de musée et artistes de renom rencontrent les résidents du programme. Les artistes talentueux sont nombreux, donc être innovant et sociable fait toute la différence pour sortir du lot.

Laurence-Valmy-andy-warhol-campbell-soupe-POST

Laurence de Valmy, « Andy’s Dinner », 2016.

Qu’est-ce qu’une journée type à la résidence ?

D’avril à juin prochain, j’occupe un des deux cent studios du centre Mana Contemporary situé à Jersey City. Nous sommes huit artistes sélectionnés, d’âge et univers artistique très différents. Fabricio Suarez, d’Uruguay, peint essentiellement des paysages abstraits à l’huile. L’Américaine Janice Sloane crée des sculptures à partir de morceaux de plastique. Nikolina Kovalenko est une peintre russe qui apprécie particulièrement les paysages de nature. Gabi Kave est arrivée d’Israël. Elle crée une œuvre à partir de la photo de sa mère. Il y a aussi deux peintres français, Lucien Murat et Frédéric Leglise. Le premier peint des patchworks aux allures de tapisseries médiévales et le second, des scènes colorées de femmes dans une ambiance japonisante. Nous déjeunons tous ensemble le midi et échangeons des conseils sur nos projets artistiques respectifs. Certains viennent à la résidence le soir, d’autres, comme moi, ont une vie de famille et font plutôt des horaires de bureau. Seul un minimum de vingt-cinq heures hebdomadaires au studio nous est imposé.

Quel projet artistique vous a permis d’être sélectionnée par la Fondation Eileen Kaminsky ?

Mon projet « POST » est une série de tableaux qui imaginent ce qu’auraient pu être les publications Instagram d’artistes tels qu’Andy Warhol, Claude Monet ou encore Vincent van Gogh. Hyperréalistes, mes peintures font interagir les artistes entre eux sous forme de commentaires et donnent ainsi des informations biographiques sur leur vie personnelle et les relations qu’ils entretenaient de leur vivant. Eileen Kaminsky a apprécié le côté moderne de mon projet. Dix toiles composent aujourd’hui « POST » mais j’espère doubler ce chiffre d’ici la fin juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related