Je m'abonne

The Wall Street Journal

La France a-t-elle trouvé son Ronald Reagan ?

Le politologue américain Walter Russell Mead, membre du think tank conservateur The Hudson Institute, compare l’élection d’Emmanuel Macron à celle de Ronald Reagan. En 2017 comme en 1980, un président « jeune et énergétique » a apporté le renouveau qu’attendaient des électeurs « fatigués ».

« Les deux derniers présidents français n’ont jamais été à la hauteur », écrit l’Américain. « Nicolas Sarkozy était frénétique et M. Hollande avait le charisme d’un chou bouilli. » La victoire d’Emmanuel Macron, un candidat dynamique, charismatique, centriste plus que conservateur, est aussi déterminante que celle de Ronald Reagan. « M. Macron se montre fort, ferme et témoigne d’une dignité sans faille qui rappelle une France héroïque. »

A lire via le Wall Street Journal ou l’Hudson Institute.

  • Comparer Macron à Reagan est inacceptable. Reagan a été un mauvais étudiant pendant ses 4 années à l’université, n’a pas fait une maîtrise, était un acteur médiocre, a dénoncé ses collègues acteurs à la Commission McCarthy, qu’ils soient sympatisants communistes ou non, était le Président élu aux EUA le plus vieux, avant « crazy Trump », et dormait l’après-midi pendant que sa femme Nancy s’occupait des affaires d’état conseillée par une cartommanciére…
    Macron est super intelligent, a fait des études très poussées, a une expérience professionelle très vaste, de haut nivea,u et est marié à une femme qui n’est pas une actrice de 3e catégorie. Il s’en sortira bien. En plus il a une bonne formation étique et a du caractère.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *