Je m'abonne

Washington D.C. accueille le festival transatlantique de danses urbaines

Spectacles de danse, parade, documentaire et soirées sont au programme de la troisième édition d’Urban Corps Dance Festival, organisé par l’Alliance française de Washington D.C. du 26 avril au 3 mai.

Les amateurs d’art urbain, de hip-hop et autres curieux qui résident autour de la Capital Beltway sont attendus aux différentes manifestations à partir de la soirée de lancement du 26 avril, qui aura lieu dans les murs de l’Alliance Française à Dupont Circle.

Le mercredi 30 avril sera l’occasion d’un retour aux sources du mouvement hip-hop en France, avec la projection du documentaire Faire kiffer les anges (1996) de Jean-Pierre Thorn au cinéma Bus Boys and Poets. Où comment la jeunesse des années 1980 a combattu l’exclusion en important des Etats-Unis cette culture urbaine de la rébellion à travers le rap, le break dance ou le graff.

Le duo Moovance, composé des danseurs Amine Boussa et Jeanne Azoulay, se produira le 1er mai à l’université Gallaudet, proposant une chorégraphie autour des questions d’héritage culturel et d’identité.

Le 2 mai, place à la compagnie De Fakto pour une représentation de « Un Petit Pas de Deux sur ses Pas », d’après la chanson de Bourvil. La chorégraphie est un voyage à travers différents styles de danse, de la valse au hip-hop.

En collaboration avec le collectif américain Urban Artistry, l’Alliance Française prendra part à la Funk Parade le 3 mai le long de la très animée U Street.
Le festival se terminera ce soir-là avec une fête de light-paint dance (les corps des danseurs seront couverts d’un jeu de lumière). La soirée sera présentée par le directeur artistique de la compagnie De Fakto, Aurélien Kairo, dans le beau cadre post-industriel de Malmaison.

Renseignements et programme du festival sur le site de l’AFDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related