Je m'abonne

Que fête-t-on le 14 juillet ?

Les Français ne célèbrent pas le 4 juillet, la Fête de l’indépendance américaine ; tout juste s’ils en connaissent le sens. Les Américains, par contre, sont familiers de ce qu’ils nomment Bastille Day, une expression qui étrangement n’existe pas en français.

Cet enthousiasme pour la Prise de la Bastille, que tous les Français ne partagent pas — la Révolution, qui fut aussi une guerre civile, n’a pas laissé que de bons souvenirs — remonte aux origines mêmes de l’histoire conjointe de nos deux peuples. Lorsque les nouvelles de la Révolution française parvinrent à Philadelphie, avec les six semaines de décalage habituelles en ce temps-là, les pères fondateurs et inspirateurs de la nouvelle nation américaine l’interprétèrent comme une réplique de la libération des Etats-Unis.

Il est vrai, les mêmes principes animent les révolutionnaires libéraux des deux côtés de l’Atlantique et les mêmes auteurs : Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Montesquieu, John Locke

[...]

Réservé aux abonnés

Pour accéder à cet article,
identifiez-vous ou abonnez-vous à France-Amérique.

Related