Je m'abonne

Pourquoi les livres sur la femme française ont-ils autant de succès aux Etats-Unis ?

L’écrivain américaine Sadie Stein l’admet sans honte : les manuels d’art de vivre à la française sont son péché mignon. Aux Etats-Unis, ces livres qui expliquent, avec tact et condescendance, comment se comporter, parler, se parfumer, éduquer ses enfants ou décorer sa maison « comme une Française » se multiplient dans les librairies.

« Plus les choses deviennent folles ici, plus certains lecteurs semblent avoir besoin de s’évader dans le fantasme d’une Europe culturellement homogène », observe la chroniqueuse du New York Times. Or, « la Française dépeinte dans ces livres est toujours la même » : Parisienne, insouciante, chic, blanche, fortunée, et surtout libérée de toute considération sexuelle, politique ou ethnique. Un idéal conservateur par bien des aspects.

Au-delà des conseils — contradictoires — listés par ces recueils, c’est surtout un « horrible » portrait en creux des Américaines, « souillons » et « désorganisées », qui se profile. Un portrait qui réveille en la lectrice un certain patriotisme Américain : plutôt qu’un désir d’ordre, le modèle Parisien éveille en elle « l’urgence d’être rebelle ».

A lire via le New York Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *