Subscribe

Halloween laisse tomber le masque

La fête de Jack O’ Lantern est devenue aux États-Unis la célébration de toutes les excentricités. 31 n’est pas le seul nombre à retenir, d’autres chiffres nous donnent la température de cette coutume automnale. Du côté des français en Amérique, on voit là encore de drôles de numéros.   

Halloween en chiffres aux USA

1. Une heure. C’est le temps supplémentaire dont disposeront les enfants pour la tradition de trick-or-treats. Cette année, le lobby des industries de bonbons ont réussi à reculer le changement d’heure, au motif que le nombre d’accidents de la route cette nuit-là était multiplié par 4. Si les accidents diminuent, le chiffre de vente des friandises, lui, ne risque pas de décroître.

1,5. C’est en milliard le nombre de dollars dépensés chaque année par les Américains dans les déguisements, pour 2,5 milliards de dollars dépensés dans les accessoires.

2. C’est le rang d’Halloween en terme de fête commerciale.  Juste après Noël, c’est l’occasion pour les américains d’effectuer le plus de dépenses. 2, c’est aussi en milliards le nombre de friandises vendues pour Halloween.

10. C’est le pourcentage de maîtres qui habillent leur chien pour la soirée du 31 octobre.

12. C’est le coefficient par lequel l’enfant va multiplier son apport calorique pendant la fameuse soirée, récoltant en moyenne 8000 calories dans son baluchon.

28. C’est le nombre en millions de cartes envoyées chaque année pour Halloween.

67. C’est le pourcentage d’adultes américains qui prennent part aux festivités d’Halloween, que ce soit en se déguisant (ils sont 50% de la population adulte à le faire), en faisant la fête, en décorant leur maison ou en récoltant des bonbons avec leurs enfants.

90. C’est le pourcentage des parents qui avouent avoir déjà pioché discrètement quelques sucreries dans le butin de leur petit.

99. C’est le pourcentage des citrouilles vendues aux particuliers qui serviront de support aux talents artistiques des Américains pour la traditionnelle jack-o-lantern.

 

Halloween made in French Tuesdays  

C’est devenu pour les French Tuesdays, ces metteurs en fête que sont Pierre Battu et Gilles Ansallem, une tradition de fêter Halloween… Mais attention, de le fêter le 31 octobre même si, comme cette année, cela tombe  un mercredi! « Nous avons en effet choisi de faire notre soirée le soir d’Halloween quelque soit le jour. Il y a beaucoup d’exploitation commerciale de l’événement le week-end précédant la semaine d’Halloween,  et nous voulions éviter cela » dit Pierre Battu interviewé à New York alors que l’événement du 31 est déjà « Sold out » depuis une semaine… Le 31 octobre, rendez-vous donc aux French Tuesdays si vous êtes membres ou amis de membres, mais là encore attention! Ne sont acceptés que les invités déguisés. « Une perruque ou un chapeau ne feront pas l’affaire ». Cette année, à New York, ce sera chez Duvet mais l’événement aura lieu aussi aux French Tuesdays à Los Angeles et San Francisco où  90% des billets ont déjà été achetés. Le soir d’Halloween, des animations particulières sont organisées.

« On élit le meilleur dans plusieurs categories: le "most daring", le plus sexy, le "scariest" (celui fait le plus peur), le plus créatif. L’année dernière, les lauréats avaient été, entre autres, un garçon déguisé en Ipod Géant, une fille en tube de lubrifiant et une bande de copains déguisée en … troupeau de vaches!" raconte Pierre Battu qui l’année dernière arborait le costume de Napoléon mais cette année jouera les fakirs.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related