Subscribe

Histoire d’une mélodie yiddish envoûtante

Jusqu’ au 21 novembre, l’acteur Rafael Goldwaser présente « The Metamorphosis of a Melody » au Baruch Performing Arts Center à New York. Une pièce de théâtre expérimental sur fond de musique et de culture yiddish.

Rafael Goldwaser reconnaît d’emblée que « The Metamorphosis of a Melody » n’est pas un spectacle habituel dans le monde yiddish. En effet, il s’agit d’une interprétation insolite du roman éponyme d’un grand auteur du XIXe siècle, Isaac Leib Peretz. Seul sur scène, le comédien Rafael Goldwaser raconte en yiddish les aventures d’une mélodie. Les tissus drapés suspendus au-dessus de la scène permettent de projeter des images et des sous-titres en anglais et en russe. Le spectateur suit donc le parcours de cette petite musique, composée pour le mariage d’une jeune fille pauvre, qui tombe dans l’oubli puis renaît sous des formes différentes, selon les personnes qui se l’approprient. Tour à tour sifflée par un homme, jouée par une symphonie, chantée par une femme, la musique envahit la salle d’ondes envoûtantes.

Selon Rafael Goldwaser, cette pièce reflète la place primordiale de la musique dans la culture yiddish. « Dans la mystique juive, les sonorités sont très importantes. Selon l’ordre qu’il donne aux sons, le compositeur donne une âme à la mélodie finale » affirme le comédien. Le thème de la religion est également présent mais pour l’auteur, le fond ne doit pas éclipser la forme. « Cela reste du théâtre, avec un spectacle, un comédien, des images, de la musique… » précise-t-il.

Rafael Goldwaser est né en Argentine et vit depuis 20 ans à Strasbourg, où il a co-crée l’association Le Théâtre en l’Air, qui tente de promouvoir la culture yiddish dont il est épris.

Informations pratiques :

Du 11 au 21 novembre 2010 au Baruch Performing Arts Center, 55 Lexington Avenue, New York

Pour  les informations, cliquez ici

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related