Subscribe

Jacky Terrasson, pianiste sans frontière

Portrait du jazzman franco-américain, qui a sorti son premier album solo, intitulé Mirror, en 2007.

Difficile de dire si Jacky Terrasson est un artiste français, américain ou même franco-américain. Mais une chose est sûre : Jacky Terrasson est un pianiste de jazz hors pair.

Né à Berlin d’un père français et d’une mère américaine, Jacky Terrasson apprend le piano très jeune, en suivant une formation classique. Mais très tôt, il a envie d’improviser et se tourne rapidement vers jazz. Propulsé au rang de star en 1993 après avoir remporté la compétition de piano Thelonious Monk, le voici qui sort enfin Mirror, son premier album solo, après un long processus de réflexion.

À l’origine de Mirror, sorti début septembre dans le monde, et quelques mois auparavant en France, il y a la volonté de Jacky Terrasson d’entrer en studio et d’enregistrer “son album“. Deux jours ont suffit pour mettre en boîte cet opus dont le jazzman n’avait cessé de repousser la production pendant quatre ans. “Je n’ai aucun problème pour me mettre devant le piano dans une salle de concert, mais seul et en studio, c’est une autre histoire!“, explique-t-il en souriant. Pour le pianiste, se retrouver face à lui-même a été l’une des expériences les plus difficiles de sa carrière : “On ne joue que pour soi, c’est très narcissique“.

Cet album est une réussite : onze chansons, parmi lesquelles cinq compositions originales et six reprises. “Le concept de l’album était déjà là : il s’agissait de mon premier solo, j’ai donc avant tout cherché à interpréter ce qui me plaisait“, déclare-t-il. Parmi les onze morceaux, Tragic Mulatto Blues est un clin d’œil à ses origines franco-américaines, et à la difficulté d’appartenir à deux cultures. “Lorsque j’étais adolescent, mes amis me demandaient si j’étais plutôt français ou plutôt américain“, se souvient t-il. Installé à New York depuis dix-sept ans, Jacky Terrasson aime toujours autant la France et les États-Unis. S’il apprécie le “plaisir de vivre qu’on trouve en France“, il n’en aime pas moins le style de vie à l’américaine.

Actuellement en tournée à travers l’Europe et les États-Unis, Jacky Terrasson pourra ainsi profiter du meilleur des deux mondes.

Jacky Terrasson en concert:

17 juin 2008, au Rochester Jazz Festival, Rochester NY
26 juin 2008, au Montreal Jazz Festival, Montreal QC
17 juillet 2008, Toulon Jazz Fest.
19 juillet 2008, Jazz Fest, Torrent-Valencia
23 juillet 2008, au Sunside, Paris
24 juillet 2008, au Sunside, Paris
25 juillet 2008, au Sunside, Paris
26 juillet 2008, au Seignose Jazz Fest
16 août 2008, à Ramatuelle

www.terrasson.com
http://www.myspace.com/jackyterrasson

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • La mort a fini par rattraper Mano SoloLa mort a fini par rattraper Mano Solo D'une voix déchirante, il chantait le désespoir, la mort qui le guettait et le Paris populaire sur des mélodies tantôt sombres, tantôt entraînantes : Mano Solo, artiste écorché vif et […] Posted in Music
  • La route américaine de Pierre BensusanLa route américaine de Pierre Bensusan Pierre Bensusan a commencé mi-janvier une tournée américaine pour présenter « Vividly », son dernier album. Disponible depuis novembre 2010, cet opus inclassable surprend par un audacieux […] Posted in Music