Subscribe

La cuisine bourguignonne à l’honneur chez Jeanne et Gaston

Jeanne et Gaston : le nom à lui seul augure d’une cuisine du terroir. Claude Godard, chef cuisinier français, propose une carte de spécialités bourguignonnes dans son nouveau restaurant new yorkais, au coeur de Manhattan.

C’est grâce au succès de sa première adresse ouverte en 1998, le Madison Bistro, qu’il a pu se lancer dans un nouveau projet. Ce maître cuisinier de France a choisi cette fois le quartier de Chelsea pour miser sur un public qui viendra d’avantage à l’heure du dîner que sur Madison avenue, quartier d’affaires où le lunch est roi. D’ailleurs, ouvert depuis le 14 décembre, Jeanne et Gaston ne sert que le soir pour l’instant. Nouvelle ambiance donc dans ce restaurant à l’allure moderne, qui se veut plus lounge selon le propriétaire. Lumière tamisée, décor épuré, bar élégant et bougies sont le cadre du repas, tandis que les marchands de vin d’une immense reproduction de toile hollandaise veillent sur la salle.

Côté assiette, on a affaire au carnet de recettes de Gaston, le grand-père de Claude Godard. “On fait de la cuisine classique française mais revisitée, modernisée. Par exemple, on sert un haricot de mouton avec une épaule braisée et les haricots sont en purée”, explique le chef, qui représente ainsi la troisième génération de cuisiniers de sa famille. Avec une carte des vins internationale, le menu offre entre autres du foie gras, une soupe à l’oignon, un tartare de thon, des macaroni aux truffes, du boeuf bourguignon au pinot noir, un filet de sole “farigoulette” etc. Le tout finement cuisiné et riche en goût. Parmi les desserts, la palme revient sans doute à la crème brûlée, quoique le soufflé au grand marnier la suive de près.

Le restaurant a une capacité de cinquante couverts, auxquels s’ajouteront vingt-cinq places supplémentaires dès le printemps, grâce à l’ouverture du jardin. Plutôt exceptionnelle dans le quartier, une grande terrasse avec une fontaine en pierre annonce en effet de belles soirées estivales. A surveiller également : le brunch devrait faire son apparition chez Jeanne et Gaston début 2012, les samedis et dimanches. La cuisine bourguignonne se met décidément à l’heure américaine.

Jeanne et Gaston, 212 W14th St, entre la 7e et la 8e avenue (212-675-3773). Formule entrée, plat et dessert pour $40.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Matisse, le bistro des souvenirs d’enfanceMatisse, le bistro des souvenirs d’enfance En s'appuyant sur une décoration sobre et un menu abordable mais séduisant, le nouveau restaurant new-yorkais du français Frédérick Lesort réhabilite l'ambiance des bistros de quartier à […] Posted in Education
  • L’empire Boulud s’étend à New YorkL’empire Boulud s’étend à New York Un restaurant méditerranéen et une épicerie fine. Ce sont les deux derniers nés du chef Daniel Boulud, déjà propriétaire de plusieurs restaurants à New York, en Floride et à Las […] Posted in Education