Subscribe

La famille du comte de Pusy La Fayette frappée par une tragédie

Le 24 janvier dernier près de Paris, un terrible accident de la route a coûté la vie à Irasema de Pusy La Fayette, l’épouse du comte Gilbert de Pusy La Fayette ainsi qu’à deux de leurs enfants.  Cette tragédie endeuille la communauté franco-américaine avec qui la famille entretenait des liens étroits.
Article remis à jour le 31 janvier.

La comtesse Irasema de Pusy La Fayette et ses deux enfants, Caroline 8 ans et son fils Arthur, 6 ans, ont perdu la vie tragiquement dans un accident de la route survenu dans la nuit de samedi à dimanche 24 janvier, sur l’autoroute A4, en direction de Paris. La conductrice aurait perdu le contrôle de son véhicule un peu après minuit. Alexandre, l’aîné âgé de 10 ans, blessé est l’unique survivant de ce drame. D’après le compte-rendu du quotidien régional L’Union, ce dernier, secouru par les pompiers, a été hospitalisé pour des blessures légères.

Irasema de Pusy La Fayette était l’épouse du Comte Gilbert de Pusy La Fayette, descendant direct du marquis de La Fayette. Biologiste à l’hôpital Cochin de Paris, celui-ci passait ses  week-ends et ses vacances en famille dans le château ancestral de Bergères sous Montmirail, en Champagne-Ardennes.

La comtesse et son mari se sont rencontrés dans les années 90, en Colombie où elle était infirmière, alors qu’il faisait des recherches sur Simon Bolivar, une figure politique sud-américain du 19e siècle. Ils se sont ensuite mariés civilement à Paris et religieusement à Baranquilla, ville d’où la mariée était originaire. Le comte est président de l’association Bolivar – La Fayette, dont la comtesse était un membre très actif.

En 2007, le comte Gilbert de Pusy La Fayette avait été inscrit à l’ordre des légendes vivantes du Musée Acadien de Louisiane ( notre photo, en compagnie de son épouse). En octobre dernier, il était l’invité d’honneur de la conférence annuelle de la Fédération des Alliances Françaises qui s’était déroulée à La Nouvelle-Orléans. Il avait reçu le prix Charbonnier, destiné à distinguer une personnalité pour son action en faveur de la culture française aux Etats-Unis.

La nouvelle de la soudaine tragédie qui a frappé le comte, décrit par tous comme « un homme resté simple », a  endeuillée la communauté franco-américaine.

« Le comte Gilbert de Pusy La Fayette, récipiendaire du Prix Charbonnier 2010 partagea avec nous son amour de la famille lors de notre réunion annuelle, a écrit dans un message à ses membres, la présidente de la Féderation des Alliances Francaises, Mimi Gregory. Je suis sûre que tous ceux qui ont eu l’opportunité de rencontrer Gilbert et de lui parler se joindront à moi pour lui exprimer notre profonde peine et notre affection. Nous ne pouvons que lui souhaiter le plus grand des courages pour affronter l’avenir. »

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related