Subscribe

La Louisiane invitée spéciale du XIIIe Sommet de la Francophonie

La Louisiane a décroché une invitation spéciale au XIIIe Sommet de la francophonie qui se déroulera du 22 au 24 à Montreux en Suisse. La délégation sera menée par le sénateur francophone Éric LaFleur.

« Défis et vision d’avenir ». Tel est le thème du prochain Sommet de la francophonie auquel participera la Louisiane du 22 au 24 octobre à Montreux.  Lors de son passage à La Nouvelle-Orléans en septembre dernier, le représentant de la France au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie , Jean-Pierre Raffarin, avait remis aux autorités de l’Etat une invitation du gouvernement suisse et du secrétaire général de la francophonie Abou Diouf.  
La délégation louisianaise sera menée par le sénateur Eric LaFleur, président de l’Association des Parlementaires francophones. C’est dans son district, situé dans la région d’Acadiane, au Sud de la Louisiane que l’on compte le nombre le plus important de francophones aux Etats-Unis. En 2000, 198 000 francophones ont été recencés en Louisiane sur une population totale de 4,5 millions, un pourcentage en baisse par rapport à 1990. 

La participation de la Louisiane au sommet de Montreux est un signal censé réaffirmer le rôle central de la francophonie dans le rayonnement culturel et le développement économique de l’Etat.  Dans le même esprit, une loi visant à réformer le Conseil pour le développement du français en Louisiane (Codofil, créé en 1968), a été votée cette année. « Notre présence au sommet de Montreux relève d’une réflexion visant à définir une stratégie pour une francophonie plus active sur le terrain et mieux intégrée dans les organisations internationales de la francophonie », écrit dans un courriel Eric LaFleur.

La Louisiane frappe à la porte de l’OIC depuis plusieurs années mais comme l’a expliqué, M. Raffarin lors de sa visite à La Nouvelle-Orléans,  « Il n’y a pas encore de procédure d’intégration » mise en place car l’Etat de la Louisiane est fédéré au sein des Etats-Unis. Un problème de statut qu’a connu également le Québec et contourné pour l’instant avec cette invitation spéciale.
«  Nous avons l’intention de demander aux représentants de la Louisiane et au groupe d’amitié franco-américaine du congrès américain de solliciter auprès de l’administration américaine une reconnaissance officielle du rôle de la Lousiane auprès des organisations de la francophonie », poursuit Eric LaFleur. Cette revendication sera formulée officiellement en mars prochain à Washington lors de la Fête de la francophonie. « La Louisiane et son modèle d’enseignement  du français en immersion seront à l’honneur », précise le sénateur.
En attendant il compte bien profiter du sommet suisse pour «montrer toutes les initiatives que nous prenons en Lousiane en faveur de  la préservation du français pour les générations futures.» 

Infos pratiques

Le sommet marque le 40e anniversaire de l’Organisaton Internationale de la Francophonie qui rassemble 70 Etats et gouvernements. L’OIF estime à 220 millions le nombre de locuteurs français dans le monde.

Les travaux du sommet sont à suivre sur TV5 Monde
www.francophonie.org

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related