Subscribe
the-forgotten-montclair-university-NJ

La police de New York en alerte après l’élimination de l’imam Aulaqi

La police de New York est en alerte face au risque que “quelqu’un veuille venger” la mort de l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi, a indiqué vendredi le chef de la police de la ville, Raymond Kelly.

“Nous savons qu’Aulaqi avait des adeptes aux Etats-Unis y compris à New York, et pour cette raison nous restons vigilants face à la possibilité que quelqu’un veuille venger sa mort”, a déclaré dans un communiqué M. Kelly, relevant que l’imam lié à Al-Qaïda était “un recruteur de terroristes très efficace aux Etats-Unis”. “Les informations selon lesquelles son lieutenant Samir Khan a été tué sont également une bonne nouvelle”, a-t-il ajouté à propos de cet informaticien américain qui, selon un chef tribal, fait partie du groupe de six personnes éliminés avec Aulaqi au Yémen.

“Khan avait des contacts importants à New York et publiait le magazine en anglais Inspire (revue d’Al-Qaïda dans la Péninsule arabique, ndlr), qui apprenait aux loups solitaires à construire une bombe chez eux et avait dernièrement désigné la gare de Grand Central (de New York) comme cible”, a dit le chef de la police. Anwar al-Aulaqi, ennemi public de Washington au même titre qu’Oussama Ben Laden, a été tué vendredi au Yémen, selon des responsables yéménites et américains.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related