Subscribe

La presse américaine

Les journaux français ne sont pas les seuls à faire leurs unes sur la vie sentimentale du président français : les quotidiens outre-Atlantique s’y sont mis aussi.

Les journaux américains qui ont choisi de traiter la séparation de Nicolas et Cécilia Sarkozy se divisent en deux groupes. Ceux qui se concentrent sur l’aspect "pipole" et ceux qui remarquent la coïncidence entre l’annonce officielle du divorce et la plus grosse journée de grève en France depuis le début du mandat du président français.

"Sarkozy face aux crises des fonctionnaires et de son mariage", titre le New York Times, qui évoque les cris des manifestants au Havre : "Cécilia, nous sommes comme toi ! Nous en avons marre de Nicolas !". "Immobilisée par les grèves, la France est paralysée par la séparation de Sarkozy avec sa femme", titre le International Herald tribune. Géraldine Baum est très explicite dans le Los Angeles Times en évoquant "beaucoup de spéculations" sur le fait que l’Elysée a choisi le jour de la grève pour "confirmer la séparation" des époux Sarkozy. Ce qui a eu pour conséquence de "divertir les medias pour les détails juteux d’un mariage qui implosait". Le Wall Street Journal est le seul à évoquer les précédentes affaires de cœur des présidents français : François Mitterrand et sa fille cachée d’une liaison extra conjugale, mais aussi Jacques Chirac et ses nombreuses aventures que son épouse Bernadette évoque dans un livre. Pour David Gauthier-Villars du Wall Street Journal, le divorce du président français marque la fin de ses efforts pour "réussir quelque chose de nouveau dans la vie politique française : créer une famille présidentielle sur le modèle américain".

Le Washington Times laisse de côté la grève majeure qui a paralysé la France jeudi pour se concentrer sur le couple présidentiel français : "Perdre l’élégante mais énigmatique Cécilia serait le premier véritable échec du populaire Sarkozy depuis sa prise de fonction en mai dernier". Dans le New York Post, l’histoire de cœur du président est considérée comme "un soap opera national", en référence à un long feuilleton de plusieurs épisodes. Le US News and World Report compare Cécilia Sarkozy à Madame Bovary, l’héroïne de Gustave Flaubert, plutôt qu’à Jackie Kennedy à laquelle le président l’avait associée le jour de son élection : "Si vous avez aimé Jackie Kennedy, vous allez adorer Cécilia". Pour le journaliste Eduardo Cue, Cécilia "intrigue, rend perplexe, et exaspère" les Français car elle "apparait soudainement, mais seulement pour disparaitre encore". Cette fois-ci, l’ex-première dame de France va bel et bien disparaitre de la vie politique française.

Les articles des journaux cités :
New York Times
International Herald Tribune
Los Angeles Times
Wall Steet Journal
Washington Times
New York Post
US News and World Report

Et aussi :
Divorce à l’américaine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related