Subscribe

La Provence s’invite à Brooklyn – Reportage sonore de France-Amérique

Le dimanche 18 juillet, Brooklyn fêtait Bastille Day le long de Smith Street. Une compétition de pétanque a réuni près de trois cent joueurs dans une ambiance festive. Chacun a sa petite idée sur ce jeu si français, comme on peut le constater dans notre reportage sonore.

{{a:1}}

À Brooklyn, dimanche 18 juillet, pour fêter correctement Bastille Day, la tenue de rigueur se composait d’un panama publicitaire blanc Ricard, de lunettes de soleil, d’habits d’été et pour les sportifs, de boules de pétanque ! Pour la dixième année consécutive, la fête nationale française était célébrée le long de Smith Street avec une compétition de pétanque où deux cent soixante-dix joueurs se sont affrontés dans la bonne humeur. Selon les organisateurs, près de quinze mille personnes ont répondu présents. Le South Brooklyn local development cooperation et les commerçants du quartier ont transformé une simple rue en un petit coin de Provence avec du sable, un stand de pastis et de vin, de nourriture et des banderoles colorées…Il ne manquait que les cigales !

Joie de vivre, pastis et pétanque

Bette Stoltz, une Américaine à la soixantaine passée organise l’événement depuis dix ans. Le patron du restaurant-bar-tabac sur Smith Street, Georges Forgerins, la décrit comme l’« âme de Smith Street ». L’objectif premier était de valoriser le quartier mais cette journée, elle l’organise surtout par amour pour les Français, « ils font partie de ma vie », explique-t-elle. Mariée à un Français qui travaillait au Club Med, elle a très rapidement assimilé la fête au sud de la France. De plus dans les années 90, beaucoup de familles françaises sont venues s’installer à Brooklyn pour ouvrir des restaurants ou des pâtisseries. La communauté s’est développée et les écoles proposent désormais des cursus bilingues anglais-français. « On entend beaucoup parler français à Smith Street », s’amuse Bette Stoltz. Toute l’organisation lui incombe et l’ensemble des recettes sert à payer les assurances, la société qui ramène le sable, celle qui nettoie, etc… Selon l’organisatrice, le plus grand bénéfice que l’on puisse obtenir, c’est « la joie de vivre et de faire la fête ».

Les réfractaires de la pétanque ont pu profiter d’un mini skate-park pour faire quelques figures, mais aussi d’un baby-foot. Les plus téméraires ont pu se faire prendre en photo, la tête coincée dans une guillotine. Des stands proposaient des boissons, parmi lesquels le fameux sponsor Ricard et des dégustations de vins du Languedoc-Roussillon. Seuls les Bretons, venus pour la première fois, ont fait front à l’ambiance provençale avec de délicieuses crêpes et des fars bretons. « La Bretagne et le Sud sont complémentaires ! Il y a de la place pour tout le monde et puis, du nord au sud de la France, la pétanque, ça se joue de la même façon ! », précise l’une des serveuses du stand.

Habitués et spécialistes ès pétanque

L’événement rassemble ses habitués d’une année à l’autre. Les pieds dans le sable, Hugolain Brunacci, Corse de Paris, vient spécialement à Brooklyn depuis sept ans pour assister au tournoi de pétanque et profiter de « la bonne ambiance ». Un peu plus loin, assise sur une chaise à l’ombre, Monique Peron, bretonne d’origine, vit à New York depuis 35 ans et vient tous les ans. « C’est agréable de se réunir entre Français et du voir du monde », confie-t-elle. Le long des pistes de sable, quelques spécialistes ès pétanque se promènent. Valérie Feschet, spécialiste de la Provence, était là pour mener un enquête sur la pétanque dans le cadre de ses cours. Elle s’est d’ailleurs étonnée de retrouver plus de Provence à New York que dans le sud même de la France. Quant à Sam Bernett, l’auteur de La pétanque*, un livre retraçant l’histoire du jeu de boules, il est venu admirer ce « vrai sport d’adresse et de concentration, qui offre un moment de détente extraordinaire. Mais surtout, ce qui est sympa dans la pétanque, avoue-t-il, c’est que toutes les nationalités se croisent dans la bonne humeur. »

* Publié en 2008, éd. du chênes, Hachette

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Bastille Day 2009 à BrooklynBastille Day 2009 à Brooklyn Dimanche 12 juillet, Brooklyn a célébré le Bastille Day dans une ambiance populaire qui rappelait les fêtes estivales du sud de la France. Pour l’occasion, l’angle des rues Smith et Dean a […] Posted in Education
  • Bastille Day : un air de Provence à BrooklynBastille Day : un air de Provence à Brooklyn La communauté française de Brooklyn s'est rassemblée dimanche 14 juillet le long de Smith Street pour célébrer la fête nationale. Le quartier de Cobble Hill de Brooklyn a accueilli pour […] Posted in Education