Subscribe

La touche d’Andrée Putman célébrée à New York

L’exposition Andrée Putman: Beyond Style s’est ouverte le 10 septembre aux services culturels de l’Ambassade de France à New York. Cette exposition qui coïncide avec la réouverture de l’hôtel Morgans à Manhattan, décoré par Andrée Putman, célèbre la carrière de la décoratrice d’intérieur française.

Beyond Style, l’exposition dont Cyrille Putman, le fils d’Andrée Putman, est le conservateur, a transformé le bâtiment classique des services culturels de l’Ambassade, en un haut lieu du design contemporain. A l’entrée, les lumières bleues si caractéristiques d’Andrée Putman, illuminent le sol de marbre de l’immeuble. Une grande baignoire sur un fond en damier noir et blanc, signature visuelle de la décoratrice, accueille les visiteurs.

Au deuxième étage, “Voie Lactée”, l’une des dernières créations de la designer de 82 ans, attire les regards. Ancienne pianiste, Andrée Putman a dessiné un piano pour le fabricant Pleyel. L’instrument en laqué noir qui se vend 200 000 euros (282 000 dollars), est incrusté de nacres évoquant les étoiles et son pupitre est habillé d’un damier en Corian noir et blanc.

La salle de bal propose un concentré de la vie et de l’oeuvre d’Andrée Putman. On y découvre des chaises en damier, des vaisselles en porcelaine et un emballage pour une bouteille de champagne Veuve Cliquot. Aux murs, des images des maisons et hôtels décorés par Andrée Putman défilent sur des écrans plats.

Andrée Putman s’est fait connaître à 59 ans, en 1984, en « habillant » l’hôtel new-yorkais Morgans. Depuis, elle a transformé d’autres hôtels comme le Sheraton à de l’aéroport de Roissy à Paris, mais aussi “The Putman” à Hong-Kong. Elle a conçu l’intérieur de restaurants (Sushi Lô à Paris), de boutiques (Anne Fontaine et Guerlain à Paris) et même de l’avion Concorde, en 1990.

La décoratrice était représentée mercredi à New York par ses deux enfants, Cyrille et Olivia Putman, qui dirigent aujourd’hui sa compagnie. Pour Olivia Putman, le classicisme du bâtiment des Services Culturels convient parfaitement aux créations de sa mère. “Son style est une rupture avec le style traditionnel et lourd”, a –t-elle déclaré à France-Amérique.

Le rêve d’Andrée Putman aujourd’hui? “Designer une voiture”, lâche Olivia Putman. Une BMW? “Non, une voiture intelligente”.

PRATIQUE

L’exposition Beyond Style est hébergée par les services culturels de l’Ambassade de France à New York jusqu’au 10 octobre. 972 Fifth Ave, New York 10075

Plus d’informations sur http://www.frenchculture.org et http://www.andreeputman.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related