Subscribe

La vague de chaleur qui s’abbat sur les USA fait 13 morts

La vague de chaleur moite qui sévit aux Etats-Unis s’est abattue sur la côte Est du pays, où les habitants cherchaient le moindre oasis de fraîcheur pour lutter contre des températures record, à l’origine de la mort d’un homme à Detroit.

“Des alertes sont en cours dans la plupart des territoires du centre et du nord-est des Etats-Unis en raison des chaleurs excessives”, a annoncé jeudi la météorologie nationale (NWS) dans un communiqué.

“Des températures élevées combinées à une humidité relative importante va induire des indices de chaleur dangereux, au-delà de 38 degrés”, est-il précisé.

Une température de 51 degrés a été enregistrée mercredi dans l’Iowa, dans le centre du pays. Près de la capitale Washington, dans le Maryland, les services météo ont relevé 42 degrés.

A Detroit, un cuisinier de 37 ans est mort jeudi d’hyperthermie, selon l’autopsie qui a été réalisée, a rapporté le quotidien Detroit Free Press. La température a atteint 37 degrés jeudi à l’aéroport de la ville, un nouveau record, selon le même journal local.

La presse américaine avait déjà fait état de 13 morts dans la vague de chaleur qui sévissait depuis plusieurs jours sur le centre du pays, du Texas à la frontière canadienne.

A Washington, sur la côte Est, les points d’eau étaient pris d’assaut et il n’était pas rare de voir des habitants marcher dans la rue avec des ombrelles. D’autres profitaient des séances nocturnes de cinéma en plein air dans l’espoir de trouver un peu de fraîcheur à la nuit tombée.

Mercredi soir, c’est un film avec Marilyn Monroe, au titre de circonstance, qui a été diffusé sur une pelouse du nord-est de la ville devant plusieurs centaines de personnes: “Certains l’aiment chaud”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related