Subscribe

Laure McKay, nouvelle directrice de la chambre de commerce franco-américaine en Floride

Après l’arrivée d’un nouveau président, Christophe Maincourt, en septembre, la chambre de commerce franco-américaine de Floride observe un nouveau changement au sommet de son organigramme : la Française Laure McKay a pris la direction de l’exécutif début janvier.

Dès ses études, la Française Laure McKay, successeur de Cécile Mélanie, s’est préparée à ce genre de poste. Diplômée de l’école de commerce Euromed, à Marseille, elle a suivi un programme franco-américain avant de s’inscrire à l’université en Caroline du Nord. « Je voulais partir à l’étranger : j’avais envie de voyager et de travailler à l’international », raconte celle qui a depuis épousé un Américain.

« Je suis partie pour étudier et je ne suis plus jamais rentrée », raconte Laure McKay. Depuis 2006, elle a travaillé pour Expoships LLLP et Nespresso en Floride, puis Whirlpool et KitchenAid à Toronto, au Canada. Retour aux Etats-Unis en 2009, pour rejoindre son mari dans le Michigan. Le couple a regagné Miami il y a un an et demi.

La jeune femme a alors pris les fonctions de chargée de marketing et d’événementiel dans un restaurant-magasin de vins, tenu par des Français. « J’aime beaucoup le monde du vin mais je commençais à avoir envie de quelque chose plus proche de mon double diplôme, de l’international », analyse la nouvelle directrice. « La FACC m’a contactée quand Cécile Mélanie partait en congé maternité, j’ai rencontré le président plusieurs fois, et finalement tout s’est bien passé. »

Ce qui lui plaît le plus : le travail à l’international dans le monde politique et économique. A ses yeux, « la FACC permet de rencontrer du monde, de se faire un carnet d’adresses, et d’apprendre beaucoup. C’est un bon tremplin pour la suite », confie l’ambitieuse, qui reste réaliste : « je n’ai pas de plan pour après, parce que quand on fait des plans, ils ne marchent jamais. »

Ce qui préoccupe Laure McKay dans l’immédiat, c’est l’organisation du gala annuel de la chambre de commerce, qui se tient en mai. Elle a déjà eu droit à son baptême du feu avec la réception de la nouvelle année chez le consul, mais le gala devrait être d’une autre ampleur. Son axe de travail principal, pour tout événement, est de rassembler un maximum de Français du monde du commerce et créer de l’échange, ainsi que donner plus de visibilité à la chambre. Parmi les nouveaux projets bientôt en place pour y parvenir, la FACC organisera une dégustation de champagne en mai, et une série de déjeuners, avec des « guest speakers », à vocation informative. Le site Internet devrait aussi lancer une nouvelle version bientôt.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related