Subscribe

Le baromètre des Français de NBA: Nicolas Batum, valeur sûre

Retrouvez chaque semaine sur France-Amérique le baromètre des performances de la semaine des joueurs français de NBA. À l’honneur cette semaine, l’ailier Nicolas Batum qui effectue une fin de saison en boulet de canon, et les Spurs de San Antonio de Tony Parker qui prennent la première place de la ligue en dépassant le seuil mythique des 60 victoires en saison régulière.

Le joueur de la semaine : Nicolas Batum (Portland Trailblazers)

L’ailier caennais revient au meilleur de sa forme. Après quelques petits passages à vide en début d’année, Nicolas Batum s’affirme aujourd’hui comme l’un des cadres de l’équipe basée en Oregon. Grâce à ses performances de haut-vol (17 points, 6 rebonds et 5 passes de moyenne par match), les « Blazers » viennent de remporter 12 de leurs 14 dernières rencontres et restent solidement accrochés à la sixième place de la conférence ouest. « On est solide, personne ne veut nous affronter au premier tour des play-offs » précise l’international français.

Le coup de cœur de la semaine : Kévin Séraphin (Washington Wizards)

L’intérieur guyanais a dû attendre la dernière partie de la saison pour bénéficier d’un temps de jeu intéressant. Auteur de bonnes prestations lors des dernières sorties de la franchise de la capitale (dont 7 points et 9 rebonds avant-hier face à Indiana), Kévin Séraphin marque des points pour la saison prochaine. « Il a beaucoup appris et s’entraîne très sérieusement, je place beaucoup d’espoirs en lui pour l’année à venir » souligne son entraîneur Flip Saunders.

La chiffre de la semaine: 60.

C’est le nombre de victoires des San Antonio Spurs depuis le début de la saison. Depuis 1978, seulement 5 équipes ont réussi à obtenir autant de victoires lors de la saison régulière. « Ce chiffre explique tout : nous sommes la meilleure équipe de la ligue » explique le français Tony Parker. Le meneur international français est devenu, à 29 ans, le meilleur joueur de la franchise texane. Ses moyennes statistiques parlent d’elles-mêmes : 20 points, 6,9 passes et 4 rebonds par match. Il réalise tout simplement la meilleure saison de sa carrière.

Le fait de la semaine : Boris Diaw s’enflamme……pour rien :

Contre Orlando, le capitaine de l’équipe de France a pris ses responsabilités : 17 points (à 67 % de réussite), 7 rebonds, 6 passes et 3 interceptions. Dans cette rencontre décisisive dans l’optique d’une qualification pour les play-offs, “Babac” a tout donné, en vain. La défaite après prolongation (114 à 106) face à la franchise floridienne élimine définitivement les Charlotte Bobcats de la course à la huitième place de la conference Est (dernière place qualificative pour la deuxième partie de la saison). “On est très déçu, mais nous avons été trop irrégulier depuis quelques semaines pour espérer mieux” constate, amer,  l’ancien joueur de Pau-Orthez.

La phrase de la semaine:

Alexis Ajinça vient de révéler dans les colonnes de L’Équipe.fr qu’un retour en France est envisageable à la fin de la saison. Le pivot des Toronto Raptors, en fin de contrat avec la franchise canadienne, n’a toujours pas réussi à s’imposer dans la ligue après trois ans de galère.

Je sais que je n’ai que peu de chances de signer un nouveau contrat en NBA. Je sais que j’ai beaucoup progressé cette saison mais je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait. Je n’ai que 22 ans mais je ne veux plus perdre de temps, je veux jouer, que ce soit ici ou en France”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related